La discothèque de Kenny Gates, boss de PiaS

Le label belge Play It Again Sam souffle ses trente bougies à Tour & Taxis avec ses artistes maison. Ecoutez la playlist de son fondateur.

221159

Polyphonic Size "Live For Each Moment" – 1982

"C'est avec cet album que l'aventure Play It Again Sam débute en 1982. Un ami, Michel Lambot, vient de fermer sa boîte de disques Casablanca et ne sait pas comment il va sortir l'album du groupe bruxellois Polyphonic Size qui a été produit par Jean-Jacques Burnel des Stranglers. Je lui prête 20.000 francs belges (500 euros – NDLR) pour presser mille exemplaires vinyles que nous allons nous-mêmes déposer en voiture chez les disquaires les plus branchés du pays. Pendant les trajets, alors qu'on glisse soigneusement les vinyles dans les pochettes, nous vient l'idée de lancer un label indépendant. PiaS (pour "Play It Again Sam", réplique culte du film Casablanca – NDLR) est né!"

New Order"Blue Monday" – 1983 (Maxi)

"Blue Monday résume parfaitement son époque. Ce morceau est le premier à réaliser le crossover entre la froideur cold-wave et l'hédonisme de la musique de dance, deux mondes qui ne se côtoyaient pas encore. Nous étions les importateurs pour le Benelux de ce maxi sorti chez Factory, le label de Manchester qui était un peu notre modèle artistique. C'est le premier disque de PiaS à s'être écoulé à plus de mille exemplaires. A ce jour, Blue Monday reste le maxi le plus vendu dans le monde. L'ironie de l'histoire, et tout son romantisme aussi, c'est que la fabrication de la pochette (réplique d'une disquette informatique – NDLR)de Blue Monday coûtait plus cher que le prix de vente du vinyle."

Front 242"Front By Front" – 1988

"Cet album permet à Front 242 de toucher un public de masse à l'étranger, notamment en Allemagne et aux Etats-Unis. Pour PiaS, c'est énorme. Nous sommes la tête dans le guidon et il faut apprendre très vite à gérer ce phénomène. Avec le recul, je me dis que nous avons vécu un moment historique. Front 242 a été précurseur du mouvement électro body music (EBM)qui a eu une influence énorme sur la techno ou la new-beat. La Belgique est à l'origine de ce mouvement et nous en avons été l'un des vecteurs."

Offspring"Smash" – 1994

"Je découvre un clip d'Offspring sur MTV et je craque. Ils sont alors signés sur Epitaph, un label américain indépendant, qui me propose d'exporter leur nouvel album au Benelux et en France. J'adore l'esprit. C'est du punk, c'est de l'énergie et si le groupe fonctionne bien, c'est grâce au bouche à oreille et sans le moindre budget marketing. Et moi, ça me plaît. "Smash" sera disque d'or en Belgique, en France et aux Pays-Bas."

Miossec"Boire" – 1995

"En 1994, nous lançons une filiale de PiaS en France. Quelques mois plus tard, je reçois une cassette audio d'un artiste breton, Christophe Miossec, avec notamment une maquette de la chanson Non, non, non, non. Nous proposons à Miossec de venir enregistrer son premier album au studio Caraïbes à Bruxelles. Secrètement, nous espérons en vendre 5 ou 6.000. "Boire" dépassera le cap des 200.000 exemplaires. Miossec est l'exemple parfait d'un coup de cœur personnel de quelques personnes chez PiaS qui se transforme en coup de cœur pour le grand public. Sur un plan émotionnel et rationnel, l'un des disques les plus importants sortis par PiaS."

Prodigy"Fat Of The Land" – 1997

"Je suis très vite séduit par Prodigy. La musique est difficile, pas loin de l'énergie punk. Elle est agressive, mais dans le sens positif du terme et elle colle parfaitement à l'esprit des rave parties qui sont organisées alors clandestinement en Angleterre. On va en vendre des camions entiers, mais je me souviens aussi que lorsque nous avons sorti le premier maxi du groupe, nous n'en avions écoulé que 50 exemplaires."

Propellerheads "Decksanddrumsandrockandroll" – 1998

"Si je retiens cet album et pas ceux de Muse, Moby, Depeche Mode ou Nick Cave, c'est parce qu'il a fallu faire un choix et que quinze ans après sa sortie, je ne peux pas m'empêcher de bouger quand je l'écoute. Le groupe aurait pu être énorme après ce succès, mais il n'a jamais réussi à faire un nouvel album. Rien que d'y penser, Alex, le leader de Propellerheads a des crises d'angoisse."

2 Many DJ's"As Heard On Radio Soulwax Vol. 2" – 2002

Un accident heureux. Les frères Dewaele sont signés chez nous avec leur groupe Soulwax. Je leur ai offert un sampler et ils s'en servent dans leur émission radio sur Studio Brussel pour faire du mash up, un mélange superposé de chansons d'hier et d'aujourd'hui, de disco et de rock, d'électro et de métal. Personne n'a fait ça avant eux. Je leur propose de sortir une compilation. On se casse la tête pour négocier les droits d'auteur de tous les artistes crédités sur cet album, et finalement, on la vend à plus de 500.000 exemplaires dans le monde. Les avocats nous font la gueule, mais la communauté des artistes adhère et parle des 2 Many DJ's un peu partout."

Editors"The Back Room" – 2005

"Comme avec Muse ou Miossec, c'est sur base d'une démo que nous signons Editors. Il y a de l'instinct et sans doute un réflexe freudien de ma part dans cette décision. En écoutant une maquette de leur chanson Munich, je me rappelle en effet mes années "cheveux en pétard et Rimmel dans les yeux" lorsque j'allais voir Echo And The Bunnymen et Joy Division en concert. Malgré le succès, les membres d'Editors restent d'une étonnante simplicité. Tom Smith, leur chanteur, vient interpréter les chansons du groupe dans un set acoustique aux Piasnites."

Agnes Obel"Philharmonics" – 2010

"C'est en sortant de tels albums que je me dis que je fais le métier le plus excitant du monde. Mon directeur artistique a organisé pour moi un concert d'Agnes Obel dans un bar à Hambourg alors qu'elle n'avait pas encore de label. Il y avait des gens de PiaS, sa sœur, ses deux amies, son manager et le barman. Agnes a joué six morceaux au piano et j'ai été subjugué. Je me suis dit: "Nous sommes dix à avoir ressenti quelque chose dans ce bar. Il faut que d'autres personnes la découvrent". Aucun gourou du marketing ne peut créer quelqu'un comme Agnes Obel. C'est la contagion naturelle. Vous l'entendez, vous l'aimez."

 

PiaS Nites, les 16 et 17/2 à Tour & Taxis. Avec Agnes Obel, Mogwai, Daan, Laurent Garnier…

Sur le même sujet
Plus d'actualité