La dernière piste (Meek’s Cutoff)

Pour guider leur périple à travers la montagne en 1845, trois familles engagent un trappeur, qui oublie son GPS au saloon et va finir par se perdre en compagnie du groupe dans le désert.

365322

Adieu la beauté des paysages. Et bonjour la faim, la soif et l’instinct primaire de survie. Si ce western ne fait pas cliché, c’est bien parce qu’il ne ressasse pas les codes du genre.

Ici, pas de hordes d’Indiens sanguinaires à côté desquels les motards punks de Mad Max feraient figure d’adeptes du Villo. Ici, tout est silence et crépuscule.

Et mélancolie, aussi, puisque, hasard du calendrier, ce film sort au moment où l’un de ses producteurs, Adam Yauch, membre fondateur des Beastie Boys, vient de perdre son duel contre le cancer. Et cette bobine (ainsi que d’autres coproduites par le MC comme We Need To Talk About Kevin) prouve que le septième art indé et audacieux y a perdu l’un de ses plus actifs pur-sang.

Voir les salles où ce film est à l’affiche

La dernière piste (Meek’s Cutoff)
Réalisé par Kelly Reichardt (2010). Avec Michelle Williams, Paul Dano, Bruce Greenwood – 104’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité