Kris Dane: la vie en Rose

Ex-guitariste de dEUS et Ghinzu, l'artiste bruxellois revient avec un disque chaleureux. Et vraiment précieux.

1208375

Grand rêveur, touche-à-tout surdoué, Kris Dane a déjà beaucoup voyagé. Après avoir déchargé de l’électricité chez les rockeurs, flirté avec le jazz ou la musique contemporaine, esquissé des bandes-son pour quelques films et produit des chansons pour les autres, l’artiste bruxellois retrouve la direction des studios, cinq ans après sa dernière apparition solo. Pour concevoir son album "Rose Of Jericho", il s’est confronté aux choix du producteur Wim De Wilde (Gabriel Rios, Novastar). "C’est quelqu’un qui a une vision fort différente de la mienne, constate Kris Dane. C’est ce que je cherchais mais cela explique en partie la longue gestation des nouveaux morceaux."

Ambitieux, le guitariste a aussi pris le temps de sélectionner ses collaborateurs, comme en témoignent les arrangements de cordes signés par le compositeur Chris Elliott (Adele, Mark Ronson) et le mixage millimétré de Tom Elmhirst (Amy Winehouse): des artisans du son venus exposer leur passion pour la soul et le groove dans les décors feutrés de ce beau disque de pop intimiste. Langoureuses, aventureuses, les mélodies de Kris Dane traversent de grands espaces américains et de petits vergers anglais où l’on cultive encore les mythes de Nick Drake et Van Morrison. "L’important en musique comme en cuisine, c’est de choisir les bons ingrédients. Parce que inventer quelque chose de neuf, c’est illusoire. Tous les aliments sont là. Il faut juste les combiner pour créer d’autres saveurs."

Le titre du disque s’enracine pour sa part dans les milieux désertiques. "La rose de Jéricho a la capacité de se passer d’eau pendant longtemps. Elle développe alors un mécanisme de survie: si la sécheresse persiste, les racines se détachent du sol et le vent emporte la plante, lui permettant de trouver un autre endroit, plus humide, où elle peut se réhydrater et repousser. Dans certains pays, on la surnomme "rose de la résurrection"." Un peu à l’image de la plante, le nouvel album de Kris Dane peut se laisser oublier et ressurgir dans quelques années. Il sera toujours aussi savoureux.

Le 12/11 au Cirque Royal (en première partie de Mélanie De Biasio).

Sur le même sujet
Plus d'actualité