Journal de France

Bilan d'une vie passée à photographier, filmer, témoigner et rencontrer les autres. Superbe.

399731

La semaine dernière, l’Elysée dévoilait la photo officielle de François Hollande destinée à être diffusée dans toutes les mairies de France.

Un cliché signé Raymond Depardon, légende de la photographie et du film documentaire, créateur de l’agence Gamma, qui sillonna les conflits du monde entier, se passionna pour la solitude des hommes politiques, avant de s’arrêter définitivement sur la France des gens modestes, d’en bas, normaux.

C’est cette France qu’il filma dans ce qui restera à jamais son chef-d’œuvre. Un travail au long cours intitulé Profils paysans pour lequel, durant dix ans et trois films (L’approche, Le quotidien, La vie moderne), il partit à la rencontre des paysans de moyenne montagne. Un sommet de cinéma humaniste, simple, précis, documentaire, instructif et profondément émouvant.

Au dernier festival de Cannes, Depardon présentait Journal de France, un film réalisé avec sa compagne Claudine Nougaret. "C’est parti d’une idée toute simple, commente-t-elle. Résumer la carrière de Raymond à travers des extraits inédits de bobines qui traînaient dans notre cave. Et le suivre aujourd’hui dans ses voyages à travers la France, en train de tirer le portrait de ce pays qu’il aime tant."

Et ce Journal de France, de nous replonger dans l’incroyable carrière de documentariste de Depardon. Du Tchad (l’interview de l’otage Françoise Claustre) à l’Algérie, en passant par le Biafra, la République centrafricaine de Bokassa, Prague, le Viêtnam, les coulisses de la campagne de Giscard d’Estaing ou l’hôpital psychiatrique de San Clemente près de Venise. Mais la réussite de ce film est de nous montrer également à voir le Depardon d’aujourd’hui.

Cet homme paisible, qui sillonne la France au volant de son camping-car, s’arrêtant pour prendre des photos "sans être humain et sans voiture". Un seul cliché résume d’ailleurs à merveille ce travail: Le café des amis, pris sous la neige. Une image pour un pays qui s’évapore et emporte avec lui les petits commerces, la chaleur humaine, les liens de proximité.

Pour faire place à la solitude, ennemie. Loin des grands discours, Depardon nous livre un film parfois bouleversant et dur, parfois chaleureux et réconfortant. Un enchantement.

Bande-annonce Journal de France

Voir les salles où ce film est à l’affiche

Journal de France
Réalisé par Raymond Depardon et Claudine Nougaret (2011). Avec Raymond Depardon – 100′.

Sur le même sujet
Plus d'actualité