Joshua: « On se fout des tendances et de la course au succès des autres groupes »

Le trio métissé sort un nouvel album "The Outsiders" et sera à l’affiche partout cet été. Et si c'était eux, les vrais gagnants de The Voice?

441909

[…]

Comment vous êtes-vous senti au lendemain de la finale de The Voice? Plutôt soulagé ou déprimé?
Greg Avau. – Je n'ai pas eu de coup de blues, mais je ne me suis pas senti soulagé non plus. Nous sommes restés tout le temps dans le mouvement. Avec la sortie de "The Outsiders", c'est toujours le même rush.

Accepteriez-vous de participer à la saison 2 de l'émission?
Senso – Ça dépend. Il faut d'abord savoir s'il y aura une deuxième saison et si la RTBF a encore envie de nous. Nous y réfléchirons quand on nous posera la question.

Êtes-vous restés en contact avec beaucoup de candidats?
Senso. – Oui, on échange des textos et des mails avec les candidats que nous avons coachés, mais rien de plus. Nous n'avons pas envie de les étouffer. Nous sommes plutôt du genre à les laisser voler de leurs propres ailes. C'est une période charnière et chacun la gère à sa manière. On verra quand tout sera retombé.
G.A. – Je m'étonne qu'on s'étonne que les candidats n’aient toujours rien sorti. Il faut leur laisser du temps. L'émission vient à peine de se terminer. On ne produit pas un disque en un mois!

Justement, vous prépariez votre album "The Outsiders" depuis 2010. Deux ans précédés d’une pause de deux ans, ça fait long…
G. A. – Notre deuxième album "Animal Will Save The World" est sorti en 2008. Avec "The Outsiders", nous avions envie de passer un cap supérieur et d'y mettre des choses plus personnelles. Nous nous sommes battus pour ça et parfois, ça coinçait. Nous voulions que chacun d'entre nous se sente bien dans cet album. Et puis, nous avions tous des projets solo sur le côté.

Votre participation à The Voice Belgique a-t-elle influencé ce disque?
G.A. – Initialement, nous voulions le sortir fin 2011. Et puis The Voice est arrivé et nous n'avons pas eu le temps de le terminer. Quand notre label nous a appelés pratiquement à la fin de l'émission pour nous prier de bien vouloir leur envoyer le CD, il a fallu tout accélérer. À partir de là, nous avons bossé jour et nuit pendant deux semaines, en plus des enregistrements de l’émission, pour peaufiner les paroles des chansons, mais aussi la pochette et le livret. Intensif! L'avantage, c'est que The Voice a donné ce petit côté rough à "The Outsiders", dont la production était très travaillée jusque-là vu que nous le préparions depuis deux ans. Nous n'avons pas eu le temps de trop réfléchir sur la fin, et ça nous a fait du bien!

Il y a donc clairement eu un effet The Voice pour Joshua?
Senso. – Oui, nous le reconnaissons tous. Et puis, nous aurions été un peu bêtes de ne pas sortir l'album juste après The Voice, de ne pas surfer sur la vague.

Vous considérez-vous encore comme des outsiders?
G.A. – C'est un état d'esprit. Nous avons le sentiment d'être les seuls dans notre catégorie en Belgique. On ne fait pas du rock, du hip-hop, de l'électro ou de la pop et pourtant, tous ces genres se retrouvent dans notre musique. On se fout un peu des tendances et de la course au succès des autres groupes. Nous aurions pu appeler cet album "Street Pop", mais ce n'est pas terrible comme nom. Outsiders est la première chanson que nous avons écrite pour ce disque. D'ailleurs, si vous allez voir sur YouTube, vous trouverez une version live de ce morceau qui date de 2010. Je n'avais pas encore mes tatouages sur le bras.

Vous fêtez les dix ans de votre groupe à l'Ancienne Belgique le 13 octobre prochain. Ça vous excite toujours autant d'être sur scène?
Senso – Plus qu'avant! Nous avons plus de bagages, plus de choses à proposer, grâce à la maturité et à notre expérience de la scène. Sur cette tournée, c'est la première fois que nous terminons nos concerts avec l'envie que ça continue encore une heure.

Joshua
The Outsiders
Viva

Le 29/6 à Couleur Café, le 7/7 aux Ardentes, le 20/7 aux Francofolies, le 29/7 à Ronquières, le 13/10 à l'AB.

Sur le même sujet
Plus d'actualité