Johnny, le deuxième Arc de triomphe

A ce jour, Johnny Hallyday est le seul artiste vivant à avoir su qu'on organisait ses funérailles, son statut de monument (au choix, deuxième Arc de triomphe ou Mont-Saint-Michel vivant) imposant d'office l'organisation de funérailles nationales.

882689

En décembre 2009, alors que le chanteur s’enfonce dans le coma au Cedars-Sinai, hôpital réputé de Beverly Hills, alors que les nouvelles sont pessimistes, l’Elysée s’agite en secret pour assurer le rapatriement de sa dépouille et mettre sur pied un événement qu’heureusement personne n’aura le temps de voir.

C’est dire le poids de cet homme dans la vie des Français et des Belges dont beaucoup le suivent avec affection depuis la sortie de T’aimer follement, premier succès de 1960. Il a 16 ans, sa musique déplaît à l’establishment qui voit en lui l’incarnation du mal. Les speakers radio cassent ses disques en direct et prédisent qu’on n’en entendra plus parler dans un an…

Cinquante-trois ans plus loin, Johnny est là – boss de la chanson française et phénix d’une génération yéyé qui aura bousculé les médias et la culture populaire. Qu’on l’aime ou non, Johnny, mieux qu’un président ou plus proche qu’un lointain cousin, a accompagné toutes les époques de notre vie. A l’heure où il s’apprête à fêter ses 70 ans, Moustique se devait de désarchiver quelques jolis moments passés en sa compagnie, histoire de dire que, malgré le temps qui file et contre les oiseaux de mauvais augure, Johnny n’est ni mort, ni enterré.

Gratuit avec le Moustique du 12 juin: un supplément de 24 pages spécial Johnny Hallyday.

Toute la musique qu’il aime

Concert, live et compilation au menu des festivités pour son septantième anniversaire…

> Le concert. Bien sûr il y a le show de Bercy diffusé en direct par TF1. Mais Johnny en vrai, c’est quand même autre chose. Le chanteur se produit le dimanche 23 juillet à 21 h sur l’esplanade de la Citadelle de Namur (avec Machiavel). Pour ce spectacle, il reste encore des places debout à 72 et 82 €.
Le 23 juillet à la Citadelle de Namur. Ouverture des portes: 17 h. www.covadis.be

> Le live. Johnny et les enregistrements live, c’est une habitude. A chaque tournée correspond un enregistrement audio et filmé. Cette fois, on a de la chance. "On Stage", double album de trente chansons (et donc trente tubes) captées sur trente dates de son actuelle tournée est un très grand cru. Ceux qui étaient à Forest National cet automne dernier ne seront pas surpris de la fulgurance vocale des récentes prestations de Jean-Philippe Smet. Quand il met toute son émotion pour rappeler qu’"on a tous en nous quelque chose de Tennessee",que "ton oreiller ressemble à un champ de blé",ça reste du tout grand Johnny. Incontournable.
Johnny Hallyday, "On Stage", Warner (2 CD et Edition Deluxe 3 CD avec bonus).

> La compile. Un anniversaire de Johnny sans compilation n’est pas un anniversaire de Johnny. Cette fois, son ancienne firme de disques Universal fait dans le "simple mais efficace". Soit "Johnny Hallyday 1943-2013", best of de 4 CD regroupant septante chansons pour une vingtaine d’euros. Pour ceux qui n’ont aucun best of de Johnny Hallyday (ça existe?), c’est un excellent rapport qualité-prix.
Johnny Hallyday, "Best of 70e anniversaire", Universal (4 CD).

Sur le même sujet
Plus d'actualité