Johnny Hallyday – L’Attente

A la veille de ses septante ans, il ne met pas encore le genou à terre.

656701

Ceux qui ont assisté au (dernier?) concert de Johnny à Forest National ce samedi 3 novembre ont dû être épatés, comme nous, par sa voix, toujours intacte après toutes ces années à "jeter son cœur dans un micro".

C’est cette même voix qui fait encore la différence sur son nouvel album. Annoncé par son service de communication comme "un retour aux fondamentaux", "L’attente" séduit essentiellement lorsque l’interprète se la joue chanteur abandonné sur des ballades crépusculaires.

C’est le cas avec le titre qui donne son nom à l’album, Devant toi (cosigné par Johnny himself), Un nouveau jour et 20 ans, réussite incontestable d’un disque dont la moitié des compositions a été fournie par Miossec.

Quand vient l’heure de faire rugir les guitares électriques, Johnny est moins convaincant parce que, franchement, ce n’est plus là qu’on l’attend aujourd’hui. Et même si c’est la référence à AC/DC qui fait office de slogan publicitaire pour mettre en avant les rugueux L’amour à mort et Refaire l’histoire, on pense plutôt à du mauvais hard rock FM façon Foreigner.

Dans ses récentes interviews, Johnny reste très fier du virage négocié avec M sur le controversé "Jamais seul" (2011), qualifié exagérément de bide (200.000 exemplaires tout de même). Moins audacieux, il préfère toutefois effectuer une courbe rentrante avec "L’attente" qui exploite ses thèmes favoris.

Entre déclinaisons du temps qui passe (20 ans, N’en vouloir à personne), métaphores iconiques (Un tableau de Hopper, copier/coller de Quelque chose de Tennessee)et une Femme aux cheveux longs qui n’est rien d’autre qu’une version country/western de La fille de l’été dernier, Johnny rassure ses fans tout en assurant son fonds de commerce.

Au final, si l’on excepte un duo de concession avec Céline Dion, il s’agit d’un bon Johnny. – L.L.

 

 

Refaire l’histoire

La femme aux cheveux longs

Un tableau de Hopper

N’en vouloir à personne

L’amour à mort

20 ans

Devant toi

Johnny Hallyday
L’attente
Warner

Sur le même sujet
Plus d'actualité