Jean-Louis Aubert à Forest National

Sur son dernier album, il l’annonce: "Maintenant je reviens à ce pour quoi je suis fait, je reviens chanter". Il ne pouvait pas être plus clair. Jean-Louis Aubert fait partie de ces artistes complets, ceux, un peu touche-à-tout, qui gèrent de A à Z leurs productions.

29921

Il le prouve une fois encore, si c’était nécessaire, avec "Roc’Eclair", composé et joué (pratiquement) seul. L'ex-leader de Téléphone propose un disque personnel et mélancolique avec, en toile de fond, le deuil de son père.

Sur la route pour défendre cet album, Aubert reste généreux avec son public, évitant l’interprétation facile que trente ans de carrière peuvent parfois augurer. Il y ira de son petit Voilà, c’est fini, mais promet d’abord et surtout de se plonger dans la nouvelle interprétation de ses textes intimistes.

> Le 7/5, 20h. Forest National, av. du Globe 36, 1190 Bruxelles. 43 €. 02/340.21.23. www.forestnational.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité