Jason Lytle – Dept. Of Disappearance

Après la tournée de reformation de son groupe qui a fait une escale jubilatoire au dernier Pukkelpop, Jason Lytle répond à nos espoirs les plus fous.

649740

Il sort un nouvel album solo qui sonne plus Grandaddy qu’un classique de Grandaddy ("The Sophtware Slump", au hasard).

Mêmes intros au clavier, mêmes refrains pop qui doivent autant aux Beach Boys qu’aux colleges bands ricains, même voix d’ange pour décrire le quotidien désabusé des gens biens et, of course, des mélodies imparables (Dept. Of Disappearance, Matterhorn, Get Up And Go).  

Un disque sans prétention mais idéal pour nous faire passer l’hiver au chaud.

 

 

Jason Lytle
Dept. Of Disappearance
Anti

Sur le même sujet
Plus d'actualité