James Blake – Overgrown

Monté sur le toit du monde avec une reprise (The Limit To Your Love de Feist) aussi belle qu’inattendue, James Blake a popularisé la pop minimaliste avec des mélodies squelettiques, des refrains aériens et des arrangements allégés.

846507

Il persiste ici et signe dix morceaux à fleur de peau. L’Anglais s’inscrit désormais dans la lignée d’Antony Hegarty.

Comme un fantôme, son piano voltige par-dessus les chansons. Invités à l’heure du thé, RZA, chef de clan du Wu-Tang, et Brian Eno marchent sur la pointe des pieds par crainte de se faire capter.

Au final, tout ça est remarquable.

Le 6/7 à Rock Werchter.
Le 13/10 à l’AB.

 

 

James Blake
Overgrown
Universal

Sur le même sujet
Plus d'actualité