Indians – Somewhere Else

Comme son nom ne l'indique pas, Indians est le projet d'un visage pâle multi-instrumentiste de Copenhague: Soren Lokke Juul.

775255

Imaginez la voix d’un Robert Plant qui aurait avalé une boîte de sédatifs, le spleen de Bon Iver, les envolées dream pop de Beach House, la touche électro pour faire moderne et vous n’aurez qu’une petite idée du monde de Juul.

La première chanson de ce disque s’intitule New et son apothéose a pour titre Somewhere Else. Bien vu. C’est en effet nouveau et ça va vous transporter ailleurs.

Après la série télé de The Killing et Efterklang, le Danemark a décidément le vent en poupe.
Le 4/2 à l’A.B. (complet)

Indians
Somewhere Else
4AD

Sur le même sujet
Plus d'actualité