Hôtel Normandy

Hôtel Normandy réussit une authentique gageure: celle d’amalgamer en un seul film tout ce qui se fait de pire dans les comédies françaises et US réunies.

858691

Mais au fond, comment s’y prend-il pour briller à ce point dans le ratage? D’abord avec une histoire sans queue ni tête d’une belle quadragénaire, que des copines entremetteuses vont essayer de remettre sur le marché de l’amour après que son homme à elle s’est bêtement cassé la pipe à moto.

Quiproquo foireux: les deux commères envoient dans ses jolies (c’est Helena Noguerra, tout de même) pattes un raté, planté en deux coups de cuiller à pot par un scénariste trop occupé à autre chose.

Plate, pas drôle, enfilant les clichés visibles comme des néons de lupanar, cette comédie romantique n’a de romantique que la mèche de cheveux d’Helena, et de comique que son incroyable propension à tomber pile-poil à côté de l’effet recherché.

Hôtel Normandy
Réalisé par Charles Nemes. Avec Eric Elmosnino, Helena Noguerra, Ary Abittan – 97’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité