Hot Chip à l’AB: les sons résonnent encore

Samedi dernier, Hot Chip jouait à l'Ancienne Belgique. L'occasion pour moi de renouer avec ma vieille passion pour les concerts en compagnie d'Alexis Taylors et ses comparses.

652227

La foule, un peu affable aux premiers sons des synthétiseurs londoniens, fait réagir mon voisin (grand fan du groupe, au propre comme au figuré) au quart de tour: il s’empresse de montrer son mécontentement en secouant tous les spectateurs peu démonstratifs autour de lui. Etant donné que je danse, il se contente de taper la mesure sur mon crâne pendant quelques secondes. Ouf! Lorsqu’il décide enfin de rejoindre le milieu de la foule pour sauter et crier, il est remercié par un "Thanks big guy" d’Al Doyle pour son énergie et son enthousiasme.

 

Après Flutes et Night and Day, deux morceaux extraits de leur nouvel album "In Our Heads", le public est plus que convaincu et moi aussi. Les hits, remixés spécialement pour le live, se succèdent, ponctués par quelques morceaux plus calmes Look At Where We Are et Crap Kraft Dinner.

 

Soirée réussie, donc, pour les sept musiciens adeptes des tenues ringardes, qui quittent la scène ravis.

 

En bonne étudiante fauchée que je suis, ma soirée s’est terminée en ramassant quelques gobelets. Je vous laisse avec And I Was a Boy from School, morceau contagieux qui ne me lâche plus depuis la fin du concert.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité