Hors les murs

Est ce que quelqu’un peut nous aider? Parce qu’on n’est jamais trop pédé...” Balancée à la volée dans un supermarché par un jeune homo en quête de préservatifs, cette réplique provoc et choc résume bien ce film inattendu, quelque part entre Les valseuses et My Own Private Idaho.

755033

Révélé au dernier festival de Cannes, le premier film du réalisateur belge David Lambert est l’une des bonnes surprises de l’hiver.

C’est une histoire simple, celle d’une passion d’un homme pour un autre, dans Bruxelles aujourd’hui. Ilir, jeune barman baroudeur (Guillaume Gouix au naturel toujours brut qu’on avait déjà adoré dans le très bon Mobile Home), tombe amoureux du fragile Paulo (émouvant et nouveau venu Matila Malliarakis). Pour le meilleur et pour le pire.

Porté par ce duo électrique et sexy, le film parvient à dépasser les convenances du scénario pour dégager un charme sensuel et vigoureux, en pleine polémique française sur le mariage gay. Parce que les amours homos se vivent encore trop souvent "hors les murs", cette chronique amoureuse entre mecs mérite le détour.

Hors les murs
Réalisé par David Lambert. Avec Guillaume Gouix, Matila Malliarakis et Mélissa Désormeaux-Poulain – 95’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité