Hier soir aux Francofolies de Spa: 2 lieux – 2 ambiances

Suite du programme aux Francos de Spa et soirée très différente, selon que vous aviez décidé de la passer devant la scène Pierre Rapsat ou dans le parc.

438458

Coté pile

Du coté de la scène principale, après avoir connu des artistes plus explosifs, la touche intimiste était le thème de cette soirée.

Après une introduction discrète mais apparemment appréciée de Sarah CarlierChristophe Willem venait à nouveau se présenter face au spadois. L’artiste français ne laisse personne indifférent et ses fans l’attendaient avec impatience dès le début de l’après-midi devant les portes du Radisson. La file devant l’entrée principale de l’hôtel de ville était elle aussi assez importante avant l’ouverture des portes. Côté concert, une ballade agréable entre ses deux premiers albums que nous apprécions tout particulièrement, les sons disco ont parfois quand-même pu mettre le feu. Armés de leurs maracas à lumière bleue, le public a su participer au concert et lui donner une ambiance agréable.

Soirée clôturée par le mythe Laurent Voulzy. On n’a malheureusement su assister qu’à une petite partie de concert, avant de devoir rejoindre le parc, on a quand-même pu apprécier son concert et ne découvrir que des hits ultra connus. On a pu écouter les arrangements qui lui ont permis d’arriver là où il en est. Nous ne connaissions pas son dernier album, « Lys and Love », mais le public ayant répondu à « l’invitation » semblait le connaître sur le bout des doigts et assurer la communion entre l’artiste et son public.

Lire la suite sur le site de Belgian Music Festivals

Sur le même sujet
Plus d'actualité