The Herbaliser – There Were Seven

Les sept mercenaires du groove reviennent quatre ans après "Same As It Never Was". Contrairement à ce disque qui faisait un peu du sur-place, "There Were Seven" voit The Herbaliser se réinventer. 

645042

Si la démarche iconoclaste du collectif reste identique depuis ses débuts sur le label Ninja Tune, les espaces s’ouvrent ici au dub psychédélique (Welcome To Extravagance)et à l’électro classique (Mother Dove).

Emergeant d’un cocktail cosmique de funk black exploitation, de jazz et de hip-hop, le flow hypnotique du MC Twin Peaks fait particulièrement la différence sur Zero Hill et Danny Glover.

Au VK le 15 décembre

 

 

The Lost Boy

The Herbaliser
There Were Seven
Rough Trade

Plus d'actualité