Happy New Year

Ne fait pas Love Actually qui veut! Et si Gary Marshall avait déjà échoué à copier la recette avec Valentine’s Day, il récidive cette fois avec la nuit du nouvel an.

147429

Avec la même carence: le charme et le petit supplément d’âme de son modèle tenaient à ses personnages juste normaux. Au contraire de Happy New Year, où toutes les filles sont taillées dans des silhouettes de Betty Boop sous-alimentée.

Et où les mecs sont beaux, riches, voire les deux à la fois. Ce film choral entremêle, en fait, les destins de toute une série de personnages, de l’organisatrice de réveillon VIP à l’éternel dépressif attachant. Le tout avec gags guimauve et déluge de bons sentiments.

Bref, c’est comme le réveillon en famille: on sait à l’avance comment ça va se passer. Mais ce n’est pas forcément désagréable.

Voir les salles où ce film est à l'affiche

Happy New Year
Réalisé par Gary Marshall (2011). Avec Robert De Niro, Ashton Kutcher, Jessica Biel – 118’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité