Hansel & Gretel: Witch Hunters

Thriller sanglant et déjanté, cette suite d’Hansel & Gretel n'est pas pour les enfants sages. Mais bien pour les jeunes adultes en mal de sensations très fortes.

779257

Devenus adultes, Hansel & Gretel n’ont plus faim et ne se gavent donc plus des murs de la maison en pain d’épices. Par contre, ils ont soif de vengeance envers tous ceux qui leur en ont fait baver durant leur tendre enfance.

Recyclés en chasseurs de primes, ils entendent bien trucider les sorcières et autres esprits malfaisants qui passent à portée de leur arsenal.

Habitué des films parodiques (Kill Buljo: Ze Film qui singeait Kill Bill et Dead Snow qui moquait plus ou moins fort les films de zombies), Tommy Wirkola est donc un réalisateur culte pour les très très initiés. Et un parfait inconnu pour les autres.

Ça tombe bien! Car aucun réalisateur un tant soit peu exposé au grand public n’aurait osé flanquer un pareil coup de canif dans le contrat qui unit les enfants à leurs contes favoris.

Parce qu’au risque de faire hurler les adorateurs de la fratrie Grimm, cette suite estampillée 2013 n’a plus rien à voir avec son illustre aînée de 1812. Gretel porte une combinaison de cuir moulante tandis qu’elle dézingue des monstres divers et variés.

Tandis qu’Hansel a tombé les culottes de peau pour poser virilement et affoler les midinettes qui viendront voir le film avec (ou sans) l’autorisation de papa et maman. Inutile et irrévérencieuse, cette chasse aux zombies n'a aucune prétention artistique et risque même de faire tache dans le C.V. de ses principaux acteurs.

Mais, pris au 36e degré et avec un gros avertissement aux allergiques à l'hémoglobine, le film remplit son office de divertissement avec rires bien gras et scènes parfois cracra.

Hansel & Gretel: Witch Hunters
Réalisé par Tommy Wirkola. Avec Jeremy Renner, Gemma Arterton, Famke Janssen – 110’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité