Guy Verhofstadt électrise le plateau de « Mots croisés »

On connait le caractère impulsif de Guy Verhofstadt. Le libéral flamand a complètement retourné le plateau de « Mots croisés » hier sur France 2. Il a carrément voler la vedette à ses deux confrères politiques : Jean-Luc Mélenchon et Henri Guaino. 

1226307

Sur le plateau d’Anne Sophie Lapix, on s’ennuyait un peu. Comme d’habitude, il y avait un bon débat, classique, entre Jean-Luc Mélenchon et Henri Guaino. La gauche contre la droite. La droite comme la gauche. Comme d’habitude. Le débat Guaino-Mélenchon se passait dans une atmosphère sereine et constructive. Jusqu’à l’arrivée de « l’élément perturbateur » : Guy Verhofstadt, ancien Premier ministre belge et président du groupe Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe, leur a presque volé la vedette.

« Taisez-vous un peu »

Le libéral flamand était particulièrement en forme. Il a défendu bec et ongle sa vision de l’Europe en mettant une atmosphère électrique sur le plateau d’Anne Sophie Lapix. Sauf que lorsque l’on confronte deux caractère comme ceux de Verhofstadt et Mélenchon, ça fait (vraiment) des étincelles. A bout de nerfs, l'ex-socialiste français s’emporte : « Taisez-vous un peu », « Ecoutez, je peux plus, je vais plus jamais venir sur un plateau avec ce type » (sic).

Plus tard dans le débat, c’est Henri Guaino qui monte au créneau : « Monsieur Verhofstadt, je peux parler ? Merci, ça va hein ! ». Le débat houleux a fait réagir les internautes sur Twitter : ils ont reproché à l’ancien premier ministre belge son « arrogance » et son « agressivité ». Le Belge, lui, pour tenter d’apaiser les tensions, a déclaré s’être « bien amusé » sur le plateau. En tout cas, Anne Sophie Lapix réfléchira à deux fois avant de ré-inviter l’ancien premier Ministre Verhofstadt dans son émission !

Sur le même sujet
Plus d'actualité