Grégoire Delacourt: « Je n’aurai qu’une seule chance Scarlett Johansson »

Son livre La liste de mes envies s'est vendu à 450.000 exemplaires. Aux anges, il propose un roman avec Scarlett Johansson dedans.

874871

Avouez, vous avez écrit La première chose qu'on regarde – un roman dans lequel un jeune type du nord de la France voit débarquer chez lui Scarlett Johansson – uniquement pour vous faire remarquer par Scarlett Johansson…
Ce n'est que ça. C'est la manière de draguer la plus originale. Au lieu de lui envoyer des fleurs, je me suis dit que j'allais lui écrire un livre. Et là, maintenant, j'espère qu'elle va m'appeler, comme je sais qu'elle aime les petits Français…

Scarlett Johannson a-t-elle lu votre livre?
Je subodore qu'elle va le lire. Mais je rêverais qu'elle tourne aussi le film adapté du livre…

Vous avez donc aussi imaginé ce livre pour qu'elle accepte de jouer dans son adaptation cinéma…
Oui. Proposer à Scarlett Johannson le rôle de Scarlett Johansson qui n'est pas Scarlett Johansson, je trouve ça magnifique. J'aime bien ce vertige.

On ne peut pas faire jouer le rôle de Scarlett Johansson à…
Sophie Marceau… Ce serait injurieux. J'ai écrit pour elle. C'est elle, point final.

Et si elle n'aime pas votre livre?
Elle ne peut pas ne pas aimer. Et puis, si elle n'aime pas, c'est pas grave. Je ne dis rien de mal sur elle…

Et si elle vous fait un procès?
Elle ne le gagnera pas, c'est un roman.

Comment expliquez-vous le phénomène autour de votre roman La liste de mes envies qui raconte l'histoire d'une mercière qui gagne le gros lot au Loto et décide de ne pas toucher l'argent?
Le phénomène est apparu durant la campagne présidentielle avec un candidat – Hollande – qui prône la normalité. Le livre contenait peut-être l'idée de la fin des années bling-bling… Il traite d'un fantasme: si je gagne des millions, qu'est-ce que j'en fais? Il y a des vraies gens dans une vraie région, le nord de la France… C'est un livre d'époque, mais c'est un coup de bol.

Combien avez-vous touché pour la vente de La liste de mes envies au cinéma qui se tourne avec Mathilde Seigner?
Trente mille euros.

Quoi? Que trente mille euros?
Mais il a été acheté avant sa sortie. Quand Scott Free, la boîte de Ridley Scott, a demandé en juillet les droits de La liste, on l'aurait vendu plus cher. Mais bon, c'est pas grave.

Faudra demander plus pour La première chose qu'on regarde!
Beaucoup de producteurs veulent adapter le livre, mais j'attends avant d'accepter. J'attends car je n'aurai qu'une seule chance Scarlett Johansson. Elle dira oui ou elle dira non.

Sur le même sujet
Plus d'actualité