Gérard Lanvin s’énerve

Ancien joueur de rugby bien rugueux, Gérard Lanvin n’a rien perdu de son art du plaquage.

772713

Démonstration, avec un poil de mauvaise foi. Mais totalement sincère…

[…]

Et quels sont les vrais acteurs d’aujourd’hui?
Gérard Lanvin – Benoît Poelvoorde est un acteur, du genre viscéral! J’ai été très triste de le savoir dans la déprime récemment. C’est un ami profond. On s’est beaucoup parlés. Et on peut tout se dire en amitié!

Mais votre franchise ne se limite pas au cercle des amis…
C’est vrai! Quand je tombe sur un con, quel qu’il soit, je lui dis ce que je pense de lui. Je dis d’ailleurs toujours ce que je pense. Par exemple, je trouve que la bande-annonce d’Amitiés sincères est mal faite. Elle raconte trop le film au lieu de juste donner envie d’aller le voir. Mon honnêteté ne convient peut-être pas à tout le monde, mais j’assume.

Et vous assumez aussi quand vous prenez la défense de Gérard Depardieu?
Oui. Il fait ce qu’il veut! C’est son problème! Il ne va pas me manquer et ses sous ne vont pas aider ma famille. Par contre, quand il décrit la Russie et Poutine comme des défenseurs de la démocratie, je ne le soutiens plus! Mais Gérard est un excessif. De son côté, avec son impôt à 75%, Hollande a aussi commis un excès. Et quand deux excessifs s’entrechoquent, ça donne souvent du grand n’importe quoi! Quand Depardieu dérape, il dérape bien. Et c’est pour ça qu’on l’aime en tant qu’acteur. Par contre, il y a une chose que je lui reproche très fort…

Quoi?
De faire des photos en compagnie d’enfoirés! Comme quand il débarque en Tchétchénie pour cautionner des dirigeants en place. En plus, il ne se rend pas compte, mais il va se faire entuber. Car on se sert de lui. Pour le reste, rien à lui reprocher. Il ne fait qu’appliquer ma devise favorite: “Vas où tu veux, meurs où tu dois.” Tout ce qui tourne autour de lui par ailleurs, ce ne sont que de faux procès.

Bref, ça vous énerve quand on pointe du doigt le salaire très élevé de certains acteurs…
Je ne connais aucun système dans le monde qui te donne  de l’argent juste parce que tu es sympa. Généralement, tu reçois du pognon car tu en fais gagner à d’autres. Pourquoi les joueurs de foot sont aussi bien payés? Parce que tous les jours on leur consacre des paquets de pages dans les journaux, qu’ils font venir les gens au stade et qu’ils font grimper le prix des droits télé. L’équation est assez simple: celui qui marque des buts reçoit des millions.

Et ça vous gêne?
Mais pas du tout! Ce qui m’énerve, ce sont ceux qui le lui reprocheront. (Il reprend son souffle.) Aujourd’hui, je gagne bien ma vie. Mais avant, j’étais clodo. Et le seul mec qui m’a aidé, c’est Coluche. Il m’a filé des chaussures et des gants car j’en avais vraiment besoin. Je suis un citoyen “normal”, comme dirait l’autre. Alors, Monsieur Hollande, foutez-moi la paix!

Les vrais combats à mener sont ailleurs?
Et comment! Des milliers de gens ne savent pas se loger, des étudiants doivent préparer leurs examens à cinq dans une pièce de 20 mètres carrés car ils ne peuvent pas se payer plus grand! Voilà les véritables enjeux! Avant de me montrer du doigt, moi qui vient d’une famille de forains! Je ne suis pas né avec une cuillère en argent dans la bouche! J’ai bossé, merde! Qu’on laisse les acteurs vivre leurs réussites. Ma mère touche 300 euros de pension par mois. Elle a 90 ans, et il faut que je l’aide. Parce que, sinon, elle vivrait dans la rue. Voilà le vrai scandale! On prend souvent les acteurs pour des voyous, et ça me gave grave!

Quand on vous accuse d’être anti-Français, ça vous gave aussi?
Plus que tu ne pourrais l’imaginer! Quand une enfoirée de journaliste sort une de mes phrases de son contexte et me fait dire que j’ai honte d’habiter dans mon pays, je suis ulcéré. Parce que ne n’ai pas honte d’être Français, évidemment!

De quoi avez vous honte, alors?
De la politique française! Qui se trompe de cible. Je me révolte contre cette classe politique qui veut faire croire que ceux qui ont bien réussi dans la vie sont des gangsters. De toute façon, on ne peut pas parler avec ces politiciens. Ils sont tellement prétentieux et déconnectés des réalités. Ils croient quoi? Que notre boulot coule de source? Alors que c’est très complexe de monter un film. Il faut réunir de l’argent, des bonnes idées, des partenaires, une grande équipe. Puis, on attend le désir des gens. Et parfois il ne vient pas. Dans ma carrière, j’ai fait en moyenne un film par an. Donc, je ne suis pas milliardaire, loin de là… De plus, certains films se plantent. Et on ne gagne presque rien dessus…

Quand un de vos films ne marche pas, ça vous blesse?
Oui, mais pas pour mon ego ou mon compte en banque. Mais plutôt parce qu’il règne une sorte de malhonnêteté intellectuelle autour de certaines personnalités du cinéma, dont moi. Quand un film où je joue fonctionne bien, c’est grâce au réalisateur ou aux autres acteurs, mais jamais grâce à moi. Par contre, quand il se plante, c’est devenu le film de Lanvin. C’est encore arrivé récemment avec San Antonio. Alors que pourtant, Depardieu y joue aussi, que je sache!

Sur le même sujet
Plus d'actualité