Gemma Bovery: léger et sensuel

Réalisé par Anne Fontaine. Avec Gemma Arterton, Fabrice Luchini, Jason Flemyng - 99’.

1178357

"C’est une bombe atomique. Et je peux vous dire que j’en ai eu dans les mains." Voici ce qu’en substance nous dit Luchini du personnage féminin incarné par Gemma Arterton dans Gemma Bovery, dernier-né d’Anne Fontaine. L’histoire? Un bobo parisien reconverti en boulanger normand tombe littéralement fou de sa nouvelle voisine, Gemma Bovery. Gemma Bovery? Le patronyme de la belle Anglaise est trop proche de celui de l’héroïne de Flaubert pour être une simple coïncidence! Et en fanatique absolu de l’écrivain, notre pâtissier plein d’imagination ne va pas manquer de faire le lien entre la vie de sa voisine et celle d’Emma, insatiable amoureuse au destin funeste… Adaptant le roman graphique de Posy Simmonds (qui avait déjà écrit Tamara Drewe, porté à l’écran avec… Gemma Arterton), Anne Fontaine prend pour prétexte la littérature et ses drôles d’effets secondaires pour filmer une ode légère, sensuelle, tendre et érotique à la féminité. Luchini, spectateur-voyeur à l’œil rond et à la langue pendante s’avérant (l’excellent) faire-valoir comique de la magnifique Gemma Arterton, que la cinéaste sculpte avec amour dans son tableau impressionniste d’une rare délicatesse. – T.V.W.

Retrouvez Fabrice Luchini dans le Moustique du 10 septembre.

Sur le même sujet
Plus d'actualité