Gaz Coombes – Matador

1364749

Après un premier album qui n'osait pas arracher le cordon ombilical avec son ancien groupe Supergrass, Gaz Coombes se libère enfin sur "Matador". Loin de la (brit)pop hédoniste de son trio, Gaz suit l'exemple de Damon Albarn sur "Everyday Robots" et dévoile sa vulnérabilité sur des chansons aussi ensibles que sensées. Il se recueille dans le rock gospel Buffalo, confesse son passé de junkie dans Detroit, sonne plus Arcade Fire qu'Arcade Fire sur The English Ruse et lorgne même du côté de Muse avec Seven Walls. Déroutant et passionnant.

Sur le même sujet
Plus d'actualité