Gaz Coombes – Déjeuner sur l’herbe

Avec ce premier essai solo depuis la dissolution de son groupe, l’ex-leader de Supergrass passe en mode "Il est libre, Gaz", mais reste prudent.

391828

Pas de rupture radicale par rapport à la pop survitaminée de son ancien trio, mais pas non plus de chansons collées. Même si Mister Coombes fait dans le consensus bien frappé, "Here Comes The Bombs" se révèle séduisant! Il ne faut pas attendre longtemps pour reconnaître la voix nasillarde du chanteur sur le catchy Hot Fruit, l'un des titres les plus forts du disque.

À l'opposé, la très longue chanson Universal Cinema ouvre de nouveaux horizons, plus sombres et gorgés de mauvaise humeur. "Cet album reflète ma vraie personnalité", nous explique le lascar. "Je suis très ambivalent. Parfois très joyeux et surexcité, mais de temps en temps assez glauque. En six minutes, ce titre synthétise toutes mes influences: de la pop très légère comme nous la pratiquions avec Supergrass, et le spleen version "Faith" de The Cure qui demeure mon album de chevet."

Mélange de rock, de pop, d’électro et de basse vrombissante pour un résultat parfois hybride mais accessible, "Here Comes the Bombs" est aussi l'occasion pour son auteur d'aborder des sujets plus sérieux.

"Le titre du disque m'a été inspiré par la guerre civile en Libye. Avec Supergrass, il n'y avait pas la place pour ces réflexions. Pas parce que nous étions foncièrement apolitiques, mais surtout parce que nous étions trop jeunes et déconnectées des réalités." Aujourd’hui rangé des (grosses) machines et père de deux enfants, Coombes se prépare à repartir en tournée pour lâcher ses bombes à fragmentation sur un public qu’il espère plus extatique que nostalgique. "Les fans de Supergrass qui viendront pour entendre les vieux hits risquent d'être déçus."

Frédéric Vandecasserie

 

 

En partenariat avec WE7, votre radio personnalisée
Plus de musique sur WE7.be

Gaz Coombes
Here Comes the Bombs
Emi

Sur le même sujet
Plus d'actualité