Francos 2012 – Une première soirée bien rythmée

On s’y attendait, mais la fin de soirée de ce mercredi, avec principalement Shaka Ponk et Les Petits Pilous, s’annonçait mouvementée. Et les deux formations ont tenu toutes leurs promesses.

436521

On trouvera difficilement des artistes aussi communicatifs que ceux de cette première journée. Skip The Use et 1995 avaient ouvert le bal mais force est de constater que les membres de Shaka Ponk sont maitres dans l’art de chauffer un public. Entre la descente dans le public, le lancer de t-shirt ou simplement les discussions entre deux morceaux, ils ont fait fort et le public spadois leur a bien rendu. C’était une découverte en live pour nous, mais aussi un coup de coeur. Situé à une distance assez importante de la scène, l’ambiance nous arrivait malgré tout sans souci. Armés de leur son électro-rock bien à eux, il leur a suffit pour chaque morceau de leur album ‘The Geeks and the Jerkin’ Socks’ de jouer les premières notes pour que la foule ne se mette à hurler. Un public conquis qui s’est majoritairement déplacé à la fin du concert vers la scène Ice Watch ou se produisait quelques minutes plus tard les deux DJ’s qui allaient clôturer la soirée.

Les Petits Pilous n’ont pas fait dans la demi mesure: dès les premiers morceaux, ils ont envoyé du gros son comme à leur habitude et la formule de terminer par des DJ’s a l’air de convenir aux festivaliers. Ambiance club de nuit, son qui résonne dans tout le parc ou seuls quelques moins téméraires ont choisi d’assister au concert devant l’écran géant de l’autre coté du parc. Car téméraire, il fallait l’être pour se joindre à la foule. Ce ne sont évidemment plus les heures des concerts pour les enfants et ça se ressent, tant les jeunes ont pris leurs marques sur les graviers du Parc de Sept Heure. Une fin de soirée animée, après laquelle les festivaliers se sont dispersés pour rejoindre le camping ou leur domicile, sans compter les dizaines de plus courageux qui n’étaient guère rassasiés et ont été occuper les bars spadois et autre LIDO, pour terminer cette première journée aux petites heures.

Lire la suite sur le site de Belgium Music Festivals

Sur le même sujet
Plus d'actualité