Francofolies de Spa: Soldout au bout de la nuit

Si Charlotte et David se posaient des questions sur leur notoriété auprès du public après une trop longue absence, leurs doutes sont apaisés.

437108

C'est bien simple, tout le village Francofous s'était donné rendez-vous à 23 h, ce jeudi soir, pour assister au seul concert que le duo électro pop bruxellois a décidé de donner cet été avant la sortie de son troisième album prévue pour la fin de l'année.

Si Soldout a commencé en mode mineur, le rythme s'est accéléré après une dizaine de minutes, le temps nécessaire au couple pour trouver ses marques et l'ingénieur du son de créer  l'équilibre parfait entre les beats de David et la voix de Charlotte.

Tout en jouant la carte de la fraîcheur et de la modernité, Soldout reprend à sa sauce l'héritage de notre scène électro, que ce soit la densité pop des synthés de Telex ou la nervosité binaire de Front 242.  Richard 23, chanteur de Front, a d'ailleurs suivi de près l'élaboration du nouvel album du duo qui a en dévoilé quelques titres sautillants dont l'excellent single Wazabi.

La complémentarité entre David et Charlotte fonctionne encore beaucoup mieux qu'avant.  Outre les morceaux à la fois puissants et accessibles, l'image délicieusement glamour, les effets de lumière, les bidouillages inventifs  et une chanteuse danseuse, sautillante totalement libérée en font la priorité de la rentrée et, déjà, l'atout gagnant de tous nos festivals de l'été 2013. Ce sera leur année. On ne prend pas les paris, car c'est gagné d'avance.

Sur le même sujet
Plus d'actualité