Francofolies 2014 – La Nacelle de Hugo a survolé à nouveau Spa

Hugo, connu dans les années 90 avec La Nacelle et auteur d'un très bon nouvel album "L'Homme du Soir" a doublement surpris le public des Francofolies: par sa programmation last minute et par la qualité pop-rock de son concert. Rencontre

1147981

Si la déprogrammation d'Emmanuel Moire, malade, a dépité de nombreux fans, il a fait au moins un heureux: Hugo. De passage en Belgique pour enregistrer son prochain album et tourner un clip, il a paré au remplacement au pied levé et signait ainsi son troisième passage aux Francofolies de Spa. Quand Charles Gardier m'a appelé, j'étais évidemment ravi et j'ai directement accepté. Mes musiciens, initialement pris par d'autres engagements, ont pu se libérer. Il restait à assurer le show.

La Nacelle, son plus gros tube, date déjà de 1997. Une époque où la pop francophone connaissait ses dernières heures dorées.  Je suis ravi duretour des Innocents, c'est le retour d'une scène pop francophone qui a connu des années très noires. Même si les années 80 et 90 sont souvent décriées, il y avait de très belles choses comme les Rita Mitsouko, l'Affaire Louis Trio ou Les Innocents. Des groupes qui proposaient une démarche mélodique au contraire de cette chanson française "Rive gauche" qui m'ennuie vraiment beaucoup. Récemment, l'arrivée de groupes comme Aline ou La Femme me ravit. Il est d'ailleurs possible que je collabore avec le chanteur d'Aline sur le prochain album.

En 18 ans, l'artiste nantais n'a sorti que trois albums: La Nacelle en 1996, La Nuit des Balançoires en 2005 et L'Homme du Soir en 2014. Un temps long qui lui a fait perdre le contact avec le public. C'était dès lors une totale découverte pour les Francofous se demandant au début du concert qui était ce remplaçant de dernière minute.

Mais le public, relativement nombreux, ne s'est pas trompé en restant. J'étais tellement heureux de voir le monde devant la scène et sa réactivité. J'adore jouer sur ce genre de grandes scènes car la configuration du groupe s'y prête.

De plus ,après autant d'années d'absence, j'ai repris non seulement contact avec le public mais aussi avec le milieu professionnel. J'ai également été très touché par les mots de Charles Gardier et par sa présence lors du concert. Que du bonheur.

Sur album, Hugo propose une pop mélodique hyper travaillée qu'il maitrise de bout à bout. Je fonctionne  généralement seul car j'aime tout contrôler. Mais en live, je veux que ça déménage.

Entouré d'un batteur, un bassiste et un guitariste (Jérôme Danthinne,batteur, Calogero Marotta, bassiste et Jérôme Mardaga alias Jeronimo, guitariste), Hugo propose un set aux sons catchy qui se retrouveront en partie sur le prochain album. Je le finalise en ce moment (sortie à la rentrée 2015). Il sera toujours très mélodique mais j'oserai aussi des séquences plus dansantes qui tendront vers des sonorités à la Jackson 5.

En concert à l'automne

Hugo sera au Botanique le 21 novembre pour une date "Labels Union". C'est un projet qui associe les labels Freaksville et Hot Puma Records. Je jouerai avec Benjamin Schoos. Je dois donc me trouver d'urgence un smoking et mettre plein de maquillage pour avoir un teint uniforme (sourire). Ca va être une très belle soirée.

Son prochain single Vers l'Ouest sortira en septembre. Le fait d'avoir pu rencontrer autant de médias comme D6Bels On Stage, Vivacité,… lors de ce passage aux Francofolies aidera certainement le single à trouver sa place dans les médias. J'espère aussi que le clip, que l'on a pu faire grâce au crowdfunding, sera un succès.

La chronique de l'album "L'Homme du Soir" (avril 2014)

HUGOL'homme du Soir [3*]

Hot Puma Records

Perdu de vue depuis pas mal d'années, l'auteur de de La Nacelle (1996) revient avec un album à l'univers inquiétant, surnaturel et très visuel. Des mélodies légères, une voix haut perchée viennent égayer des  histoires sombres et lourdes dans lesquelles il n'y a jamais d'éclaircie après l'orage. Un pendu (J'entends), une âme errante et une petite fille morte (Depuis l'Accident) un auteur collectionnant les chiens morts (Paddy) ou encore L'Homme du Soir  sont autant de personnages de films que ne renierait pas David Lynch ou Tim Burton. Un  bel ovni pop francophone à découvrir sur scène avec un visage bien connu à la guitare, Jérôme Mardaga alias Jeronimo.

Sur le même sujet
Plus d'actualité