Francofolies 2011: Moriarty – Rosemary et les hommes

La formation franco-américaine dont les membres se sont connus sur les bancs du Lycée américain à Paris est de retour, quatre ans après son tube crépusculaire Lonesome Town.

42521

Si le folk/rock  acoustique des débuts est toujours présent, la musique de Moriarty se durcit quelque peu, notamment grâce à la présence de deux guitares ; bien nécessaires pour reproduire toutes les richesses de leur nouvel album "The Missing Room".

Ajoutez une contrebasse, une batterie, un harmonica et la belle Rosemary qui n'a qu'à murmurer quelques bribes de mots pour nous transporter quelque part sur la route 66, et vous comprendrez pourquoi on aime ce groupe.

Dépaysantes, cinématographiques et surtout pleines de chaleur dans les arrangements, les compositions du groupe tranchent hélas avec une attitude un peu trop sérieuse sur scène, Rosemary ayant oublié son sourire dans les loges. – L.L.

Sur le même sujet
Plus d'actualité