Francofolies 2011 Keren Ann – Déjà l’un des grands moments du Festival

Quelques minutes avant de monter sur scène, elle nous confiait ses craintes de se produire sous un chapiteau en configuration assise alors que Calogero jouait à la même heure avec son orchestre symphonique.

42395

Deux heures plus tard, nous la croisions dans une private party dans le grand Salon du Casino. Keren Ann rayonnait de plaisir. Plus que le sentiment du devoir accompli, c'était le bonheur qui l'envahissait. Celui d'avoir pu jouer en osmose avec son public et partager un fantasme sonore d'une rare intensité.

Il s'agissait d'une double première pour la chanteuse israélienne. Première aux Francofolies de Spa et première fois aussi qu'elle présentait en live les chansons extraites de "101", son sixième album qui navigue entre glamour pop et grâce vintage. Deux pôles qui caractérisent exactement son concert interprété exclusivement en anglais, à l'exception de sa reprise décalée de Je fume pour oublier que tu bois de Bashung.

Robe courte noire, chevelure impeccable et lipstick rouge, Keren Ann enchaîne ses morceaux avec élégance en n'oubliant jamais une réflexion décalée. Quand elle accorde sa belle guitare customisée, elle entonne ainsi le Paradise City de Guns N' Roses en avouant son rêve de jouer un jour avec Axl Rose. Plus tôt, elle s'adresse à Calo en lui demandant de jouer un peu moins fort. Le public oublie pourtant vite le brouhaha qui s'échappe des bars voisins et l'humidité du parc de 7 Heures pour se laisser emporter par le charme magnétique de Keren Ann.

Tantôt rock,  et même souvent rock and roll (Keren est épaulée par Phil Almosnino, guitariste des Wampas), tantôt électro, ses morceaux trouvent une nouvelle dynamique tout en restant cinématiques. Sans beaucoup d'imagination, seulement en se laissant bercer par My Name is Trouble (qu'elle nous jouera à deux reprises), Suga Mama, You Were On a Fire, Chealsea Burns ou Blood On My Hands, on plonge dans un épisode de Chapeau Melon et Bottes de cuir, pour rebondir ensuite dans un générique de Twin Peaks ou flirter dans un plan-séquence de David Lynch. Seul Christophe avait montré autant d'audace l'année dernière aux Francos. Merci Keren, merci. – L.L.

Keren Ann sera au Théâtre 140 le 6/12 et au Théâtre Royal de Namur le 7/12.

Keren Ann La setlist

Strange Weather
For You And I
Sugar Mama
It Ain't No Crime
Song From a Tour Bus
Not Going Anywhere
You Were On Fire
Chelsea Burns
All The Beautiful Girls
Lay Your Head Down
Sailor And Widow
Je fume pour oublier que tu bois
My Name Is Trouble
Blood On My Hands
In Your Back

Sur le même sujet
Plus d'actualité