Francofolies 2011 : Cali, ce mec est dingue!

A la deuxième chanson, Cali surfait déjà dans foule sur les bras tendus de ses fans. Quelques secondes plus tôt, il avait présenté ses musiciens, demandé à un habitant de la place de l'Hôtel de Ville de sauter de son balcon, à un autre de se foutre à poil, invité tous les photographes de presse à monter sur scène et rappelé son amour pour Simple Minds en balançant l'intro de New Gold Dream.

42693

Quel mec ce Cali! Généreux, énergique et épaulé par un groupe résolument rock (avec notre Geoffrey Burton à la guitare),  il a mouillé son maillot en n’en faisant qu’à sa tête comme son ami Cantona à qui il dédie une chanson. sur son dernier album. 

On peut être lassé par ses poses démago de Bono provincial, mais il n’y a rien à redire sur son honnêteté et sa générosité. Citant aussi bien le Velvet Underground (Sunday Morning chanté par la bassiste asiatique de Hong Kong Dong) qu’Adamo, remerciant les bénévoles de Spa tout comme son tourneur belge Philippe Kop -qui le mérite bien-, Cali a tout donné pendant nonant minutes. Enfin un peu d’énergie sur cette scène Rapsat qui en avait bien besoin. – L.L.

Photos: (c) Julien Bosseler

Sur le même sujet
Plus d'actualité