Francofolies 2011 : Bertignac, ça c’est vraiment Spa

Le Grizzly à la chevelure poivre et sel  revenait pour la quatrième fois aux Francofolies de Spa et on peut comprendre pourquoi les organisateurs l'invitent dès que l'occasion se présente.

42527

L'homme est généreux, souriant et joue toujours avec la foi du débutant. Sur son nouvel album "Grizzly", Bertignac imprime son ADN musical: du rock brut proposé en formule trio basse/batterie/guitare et des riffs qui rappellent qu'il écoute toujours ses idoles sixties: les Stones, of course, Hendrix, Led Zep, les Faces… A 57 balais, son ambition n'est pas démesurée. "On vient vous apporter un peu de rock, ça vous va?", lâche-t-il avant de balancer la purée.

Ecrits par Boris Bergman, les textes restent assez naïfs (les femmes, métro/boulot/dodo, la société déglinguée…) mais ça passe plutôt bien en live. Les hits de Téléphone sont au rendez-vous et ça fait toujours un pincement au coeur de voir tous ses ados chanter avec lui Cendrillon ou Ça c'est vraiment toi alors qu'ils n'étaient même pas nés lorsque ces chansons ont été créées. Oui, comme d'hab', il a fait des citations musicales à Police (So Lonely) et à Bob Marley (Redemption Song). Oui, comme d'hab', l'assistance a réagi au quart de tour. Respect Louis… – L.L.

Sur le même sujet
Plus d'actualité