Footnote

Jusque dans son titre (qui signifie "note de bas de page" en français), ce film revendique son amour des mots!

399727

Qui irradie aussi sa mécanique, où chaque phrase est étudiée pour faire rire ou penser. Et son sujet. Puisque c’est l’étude du Talmud, l’un des textes fondateurs du judaïsme, qui pousse un père et son fils vers une impitoyable guerre d’ego.

Le rejeton a toujours été reconnu par ses pairs. Tandis que le paternel, misanthrope, aigri et presque autiste, a toujours joué de malchance. Jusqu’au jour où son désir de reconnaissance éclate enfin au grand jour. Et avec lui, les frustrations et les non-dits familiaux, dans cette fusion très réussie entre humour juif et amour filial.

Parfaitement percutant lorsqu’il s’aligne sur l’humour sournois des frères Coen de A Serious Man, et moins pertinent quand il empile les effets de style genre Amélie Poulain, ce film constitue cependant l’une des bonnes surprises du moment.

Car il est bavard, mais jamais verbeux. Parce qu’il se montre cérébral sans devenir prise de tête. Et qu’il ose le grotesque en évitant la caricature.

Mention spéciale, d’ailleurs, à une scène d’anthologie où des universitaires surexcités jouent aux chaises musicales dans un bureau minuscule. Nous ne sommes alors plus dans le conciliabule de chercheurs hébraïques, mais presque dans l’arène des Marx Brothers. Et c’est précisément de ce choc des genres que viennent toutes les bonnes notes de Footnote.

Bande-annonce Footnote

Voir les salles où ce film est à l’affiche

Footnote
Réalisé par Joseph Cedar (2010). Avec Shlomo Bar-Aba, Lior Ashkenazi, Aliza Rosen – 105’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité