Festivals: Affluence record pour Couleur Café

Plus de monde, plus de jeunes, plus de sourires et un Macklemore un peu juste. A l'heure du bilan et -déjà- des premiers préparatifs du 25e anniversaire de Couleur Café qui sera célébré en 2014, les organisateurs du festival bruxellois peuvent être fiers. 

891479

Se remettant sans cesse en question et toujours soucieux d'optimaliser le confort, ils ont attiré le week-end dernier sur un site entièrement réaménagé de Tour & Taxis une affluence record de 82.000 personnes en proposant une affiche équilibrée entre valeurs sûres, découvertes et phénomènes pour ados. C'est mérité.

La mutation de ce festival catalogué world à ses débuts vers une manifestation plus urbaine dans sa programmation est désormais achevée. Moins baba et altermondialiste que lors des éditions précédentes, le public est désormais plus jeune, mais tout aussi positif, festif et soucieux d'un monde meilleur, en témoigne notamment la propreté du site.

Côté musical, l'engouement incroyable pour Zaz et celui encore plus dingue pour Macklemore n'empêchent pas que nous sommes restés sur notre faim.  Généreuse et souriante, Zaz a eu des trous de mémoires et connu des gros pépins techniques la poussant à un épuisant karaoké sur son tube Je veux.

Quant à Macklemore, entre un son détestable durant les premières vingt minutes, des réflexions clichés puisés dans Le Guide du Routard Belgique (il a cité les gaufres, le chocolat mais a oublié la bière) et des bandes-préenregistrées, on a préféré se rabattre sur le spectacle bien plus spontané offert par leurs -très- jeunes fans  colorés.

Notre top 5 des concerts

– Saule
– Xavier Rudd
– Fat Freddy's Drop
– Wyclef Jean & Refugee Camp
– Trixie Whitley

On a aimé

– Le nouveau public, plus jeune et urbain.
– La folie des danseurs pendant le dj set 100% peps de Bernard Dobbeleer.
– La manière dont Saule s'est moqué de la pluie et a mis tout le monde dans sa poche.
– L'émotion de Xavier Rudd quand la foule l'a ovationné.
– Le sourire de Zaz malgré tous ses pépins.
– Le dévouement des bénévoles pour accueillir les enfants et les moins valides.
– La propreté du site.
– Le feu d'artifice.
– Le fantôme de Bob Marley dont les chansons ont été reprises plusieurs fois.
– Le multilinguisme partout et pour tous.

On a moins aimé

– La pluie, même à Couleur Café, ça mouille.
– L'œuvre Amazing Brain du Français Fred Martin, plus proche du gros tas de boue que de la création artistique.
– L'ingénieur du son de Macklemore qui devait avoir un morceau de l'œuvre de Fred Martin dans les oreilles.
– La grosse arnaque de la prestation de JoeyStarr.
– Les fanfares de djembé entre les concerts. Ça fait joli et certains doivent trouver ça "super cool/peace/tendance" mais nous, ça nous casse les oreilles.
– Le concert de Max Romeo & The Congos sans Max Romeo qui a raté son avion.

Photos: Marc Sterkendries

[FOTOSPECIAL]

Sur le même sujet
Plus d'actualité