Faut-il installer Windows 8?

Avant-gardiste pour les uns, fantaisiste pour d’autres, le nouvel OS de Microsoft ne laisse personne indifférent. On choisit son camp. 

658575

Le lancement d’un nouveau Windows, on a toujours trouvé ça méga-barbant. Jusqu’à aujourd’hui. Pour cette énième version du système d’exploitation le plus célèbre de la planète (95 % des PC), le géant US a dégainé la grosse artillerie avec une campagne de pub menée tambour battant par Jessica Alba, Jay-Z ou Gwen Stefani. Le tout au service d’une toute nouvelle interface disponible sur plus de 1.000 ordinateurs, tablettes et smartphones compatibles. Faut-il pour autant se ruer sur Windows 8? On décrypte.

Un véritable écosystème

Pour contrer des ennemis de plus en plus coriaces (Apple, Google), Microsoft doit absolument s’incruster sur le marché des mobiles. La firme de Redmond propose donc aujourd’hui un seul système Windows 8 pour ordinateurs, tablettes et smartphones. On peut dès lors synchroniser ses différentes machines avec la même simplicité que sur un système Apple ou Android. Le lancement de la Surface, la première tablette de Microsoft, confirme également son engagement sur le terrain des tactiles. Il était grand temps.

Une interface révolutionnaire

C’est l’évolution la plus évidente. L’interface illustrant à elle seule la refonte graphique du système. Depuis l’écran d’accueil, une série de vignettes se mettent à jour en temps réel et donnent un accès instantané à tous nos services préférés. Albums photo, comptes Gmail, Facebook, Twitter, LinkedIn, etc. C’est moderne, coloré, fluide et rapide. Et ce n’est même pas copier-coller d’Apple. Rien à redire. Si cette interface est ultra-plaisante sur un tactile, elle décontenancera certainement les utilisateurs d’ordinateurs fixes. Microsoft ne jette heureusement pas son traditionnel "bureau" à la corbeille et permet ainsi de basculer sur l’ancien système en un clic. Ouf.

Du tactile en veux-tu en voilà

Si le géant du logiciel a totalement relifté son interface, c’est avant tout pour optimiser l’usage tactile de son système. Un tas de fonctionnalités peuvent en effet être déclenchées d’un simple glissement de doigt via le nouvel écran d’accueil. Le résultat? Ça claque! On ouvre, on switche et on zoome de manière super-intuitive. Signalons tout de même que ceux qui utilisent Windows 8 sur un écran non tactile pourront bien sûr naviguer sur cette nouvelle interface au clavier et à la souris. Sauvé.

Enfin un vrai Store

Il fallait s’y attendre. Alors qu’Apple se fait un pont d’or avec son App Store, Microsoft était de nouveau à la bourre. Son OS intègre donc désormais un Windows Store flambant neuf, avec un modèle économique calqué sur celui de son concurrent Apple puisque la firme de Redmond prélève une commission sur chaque application vendue. Cette plateforme en ligne risque bien en outre de modifier complètement l’usage du PC car elle pourrait en partie se substituer au téléchargement traditionnel de logiciels. Pour le moment, le Windows Store affiche quelque 13.000 applications. Reste à savoir si Microsoft pourra rapidement rivaliser avec les plateformes App Store ou Google Play et leurs centaines de milliers d’applis…

Un cloud digne de ce nom

Microsoft surfe enfin réellement sur le cloud. Via son service Skydrive, il sera désormais possible de mettre à jour ses informations, documents et autres données sur son ordi, sa tablette ou son smartphone. Mais d’autres utilisations sont également envisageables. Plutôt que d’envoyer un fichier par mail, on pourra par exemple le stocker sur le service pour en partager l’accès avec son destinataire. Une stratégie identique pour la suite Office 2013 puisque chacune des sauvegardes le sera également sur Skydrive.

La fin du menu "démarrer"

Au risque de voir les puristes bouffer leur clavier, le nouveau Windows dit adieu au célèbre menu "Démarrer". A la place, Microsoft propose une barre des charmes qui comprend notamment les paramètres, une fonction de partage et de recherche. Cette dernière se révélant particulièrement intéressante puisque les résultats comprendront désormais des noms de fichiers, mais aussi des recherches web et des applications du Windows Store. Le raccourci Windows+F est votre nouveau meilleur ami.

Un léger inconvénient du côté du PC

Ce qui fait la force de cette nouvelle version fait aussi sa faiblesse. Ultra bien pensée pour les tablettes et les smartphones, la nouvelle interface nécessite un temps d’adaptation assez long pour les utilisateurs PC et des allers-retours incessants entre la nouvelle interface et le bureau traditionnel. A ceux-là, on ne saurait trop que conseiller de patienter encore quelques mois avant de franchir le pas. Pour les utilisateurs nomades, en revanche, cette mise à jour nous paraît indispensable.  

Combien ça coûte? Jusque fin janvier, la mise à jour depuis Windows XP, Vista ou 7 vers Windows 8 est à 29,99 € (59,99 € pour la version DVD). Après cette période, Windows 8 devrait revenir à un tarif normal avec des prix qui débutent à 110 €. www.microsoft.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité