Etienne Daho – Les chansons de l’innocence retrouvée

Les deux premiers mots qui viennent à l'esprit à l'écoute du nouveau Daho est "soigné et soyeux". Nous l'avons rencontré affaibli après être passé tout proche de la mort. Il nous parle de cela mais aussi de son dernier album qu'on vous propose en écoute intégrale et gratuite.

987894

Les chansons du nouvel album d'Etienne Daho ne se donnent pas à la première écoute, même si certaines vous sautent au cœur instantanément (La peau dure, L'étrangère, En surface, belle chanson signée par Dominique A) et si toutes sont comblées par des arrangements soignés et soyeux, où les cordes prédominent. Il faut attendre que se découvre la sophistication de textes qui, des codes pop, sont passés – en toute modestie – à ceux de la poésie. La langue est donc travaillée (Le baiser du destin, L'homme qui marche, Le malentendu) – besogne que ne laissait pas deviner le premier single Les chansons de l'innocence, hommage à l'hédonisme disco construit sur des rimes faciles mais agréables. Au bout du compte, on trouve un album qui se laisse désirer et à travers lequel Daho illustre ses habituelles obsessions – entre goût de la nouveauté (avec les membres des Savages et d'Au Revoir Simone en invités) et amour des icônes (avec Debbie Harry et Nile Rodgers en guests prestige).

Sur le même sujet
Plus d'actualité