The ETBB presents – The Belgians

1364469

Le trio liégeois The Experimental Tropic Blues Band réinvente le rock surréaliste.

La date du 21 juillet 2013 est inscrite à jamais dans les livres d'histoire. Ce jour-là, alors que le roi Albert II prononce son discours d'abdication devant la Nation, The Experimental Tropic Blues Band plante dans la plaine de la Machine à Feu, à Dour, le drapeau du surréalisme noir-jaune-rouge avec son projet The Belgians. "Une simple coïncidence", explique aujourd'hui Jeremy, alias Boogie Snake, guitariste et chanteur du trio liégeois. "Le programmateur du Dour Festival nous voulait à l'affiche et comme nous avions déjà joué à plusieurs reprises avec les Tropic lors des éditions précédentes du festival, on s'est dit que nous allions proposer un concept un peu spécial."

Lancé comme un one shot,"The Belgians" est devenu aujourd'hui le nom du quatrième album de The Experimental Tropic Blues Band enregistré dans l'urgence ("et en se permettant le droit à l'erreur",dixit Boogie Snake) et se décline également dans un spectacle live époustouflant où s'entremêlent musique et images d'archives projetées par les VJ des collectifs de SauvageSauvage et de la Film Fabrique. Le pitch? Trois mecs habillées en noir-jaune-rouge qui expriment en mode guitare-basse-batterie leur version 2.1 du surréalisme à la belge. Entre notre hymne national revu et corrigé, un appel à la désobéissance civile (Disobey) et une ode à la glandouille (Belgian Hero),on voit défiler sur écran les exploits d'Eddy Merckx, la victoire de Sandra Kim à l'Eurovision, la pipe de VDB, les shorts de Jean-Michel Saive, l'harmonica de Toots Thielemans mais aussi Marc Dutroux ou une charge de gendarmerie dans les Fourons. D'aucuns pourraient y voir une satire ou un message politique mais c'est pourtant un profond attachement au plat pays et au rock and roll pur jus que le trio exprime au travers de ses compositions. "Dans nos chansons, nous ne faisons que dresser un constat. Je crois qu'en Belgique, chacun naît surréaliste à sa manière. C'est ce qui rend notre pays et notre culture uniques. Et nous sommes très fiers de ça."

Sur le même sujet
Plus d'actualité