Et alors, ce Cars 2?

Lorsqu'il avait annoncé qu'il donnait une suite au premier volet de Cars, Lasseter avait annoncé: "C'est une suite qui n'en sera pas vraiment une. L'idée est de reprendre les mêmes personnages mais de les plonger dans une ambiance totalement différente."

38987

Et de fait, si le premier volet faisait l'éloge de la lenteur et du farniente (une voiture de course se retrouve par hasard dans un trou perdu de l'Amérique profonde et va apprendre à savourer la vie au ralenti), ce nouveau volet est un film d'action pur jus. Flash McQueen et Mater (la dépanneuse) sont devenus les meilleurs amis du monde. Et lorsque McQueen décide de participer au Grand Prix Mondial qui sacrera la voiture la plus rapide du circuit, il décide d'embarquer son ami aux quatre coins du monde. Du Japon à Paris en passant par la Riviera italienne et Londres, les deux amis vont être pris dans une aventure d'espionnage rocambolesque.

Mélange de Jason Bourne et de James Bond avec des voitures bariolées, Cars 2 n'est qu'une demi-réussite. Parce que (et c'est finalement une première chez Pixar) le film s'adresse prioritairement aux enfants. Les parents bâilleront peut-être devant l'énormité de l'intrigue et les incessantes scènes d'action. Mais les petits se réjouiront du festival de couleurs et de personnages secondaires. Et, bien sûr, il y a Mater la dépanneuse, véritable héros de cette histoire (avec une scène d'anthologie dans des toilettes japonaises) qui fera rire et frissonner. Les critiques sont dures, car on attendait mieux de Pixar. Mais ce Cars 2 est, à l'arrivée, un film tout à fait honorable.

Cars 2
Réalisé par Brad Lewis et John Lasseter (2011). Avec les voix d'Owen Wilson, Larry The Cable Guy, Michael Caine – 112'.

Sur le même sujet
Plus d'actualité