Enfoirés depuis 25 ans

D’une idée de Coluche au show monstrueux d'aujourd’hui, il s’en est passé des choses. Retour sur 25 années de générosité, de retrouvailles et de spectacles.

1055132

1985. Au premier jour, il n’y avait rien, si ce n’est une idée du comique Michel Colucci, alias Coluche, lancée sur les ondes d’Europe 1, le 26 septembre 1985:"J'ai une petite idée comme ça. Si des fois y a des marques qui m'entendent, y a des gens qui sont intéressés par sponsoriser une cantine gratuite qu'on pourrait commencer par faire à Paris… Nous on est prêts à aider une entreprise comme ça qui ferait un resto qui aurait comme ambition, au départ, de distribuer deux ou trois mille couverts par jour". Les Restos du cœur sont nés. En novembre, Coluche inaugure le premier établissement du genre à Lille. 

1986. "Aujourd’hui, on n'a plus le droit ni d’avoir faim ni d’avoir froid". Ces paroles, tout le monde les connaît. Paroles et musique ont été écrites en trois jours par Jean-Jacques Goldman, que Coluche a contacté, lui demandant une chanson pour les Restos du cœur. La toute première fois, elle est chantée par Coluche, Yves Montand, Nathalie Baye, Michel Drucker, Michel Platini et Jean-Jacques Goldman. Le 26 janvier, Coluche anime une émission pour faire la promotion de son association. Pendant quatre heures de direct, il reçoit de nombreux artistes, des personnalités politiques, des sportifs et des associations d'aide humanitaire. Il demande à plusieurs artistes de participer bénévolement à une tournée pour promouvoir les Restos. Certains auraient d’abord refusé, c’est là que Coluche aurait dit: "Vous êtes vraiment une bande d’enfoirés". Un mois plus tard, les Restos du cœur ouvrent en Belgique. L’aventure est lancée, mais en juin, Coluche décède dans un accident de voiture. Qu’importe, les Enfoirés se retrouvent pour une nouvelle émission en décembre.

1987/1988. Malgré la mort de Coluche, les Enfoirés continuent de se retrouver tous les ans pour une émission télévisée dédiée aux Restos du cœur. Le 20 octobre 1988, le Parlement français adopte la Loi Coluche. Soit une déduction fiscale supplémentaire pour certaines associations, caritatives et humanitaires dites "organismes d’aide aux personnes en difficulté", comme les Restos du cœur.

1989. C’est le début des tournées de concerts. En novembre, Jean-Jacques Goldman, Michel Sardou, Johnny Hallyday, Véronique Sanson, Eddy Mitchell sont les premiers à sillonner la route.

1992/1999. Le concert des Enfoirés a lieu tous les ans, mais seulement à Paris. Et même si certains arrêtent, la troupe s’agrandit toujours plus autour de Jean-Jacques Goldman qui participera à toutes les éditions.

2000. L’émission des Enfoirés enregistre sa plus mauvaise audience. Seuls 8.000.000 de téléspectateurs étaient réunis devant leur poste de télévision.

2000/2001. Les Enfoirés retournent en tournée dans les régions de France.

2001. Une nouvelle version de la chanson des Restos est enregistrée. Les premières minutes commencent par la voix de Coluche puis Zinédine Zidane, Thierry Lhermitte, Charlotte Gainsbourg, David Douillet, MC Solaar, Aimé Jacquet et Garou prennent le relais.

Depuis 2002. Tous les ans, en début d’année, les Enfoirés se retrouvent dans une grande ville française pour une série de spectacles.

2005. Les Enfoirés fêtent les 20 ans des Restos du cœur. La même année, une enquête révèle que les Restos du cœur sont l'association en laquelle les Français ont le plus confiance en matière de progrès social et d'aide aux défavorisés.

2008. Muriel Robin, marraine des Enfoirés depuis 1992, arrête. Victime d’un burn-out, l’humoriste ne se sent plus d’attaque pour monter sur scène. C’est Mimie Mathy qui prend le relais et qui parraine l’émission encore aujourd’hui.

2009. Les Enfoirés écriventIci les Enfoirés. Cette chanson devient leur nouvel hymne en plus de la Chanson des Restos écrite en 1986. Depuis cette date-là, tous les ans, les Enfoirés sortent un nouveau single: Si l’on s’aimait si, On ne demande pas la lune, Encore un autre hiver, Attention au départ

Janvier 2014. Les Enfoirés fêtent leurs 25 années d’existence au Zénith de Strasbourg. Pour l’occasion, une quarantaine d’artistes réalisent un voyage à travers le temps et les époques. Dans le même temps, les Restos du cœur battent un triste record: le nombre des démunis auxquels l’association vient en aide a atteint le million.

Moustique revient également sur le "business" des Enfoirés en se posant la question:  A quoi servent les Enfoirés?

Sur le même sujet
Plus d'actualité