Elles aiment les royalties et elles assument

Rencontre avec ces personnes qui ne rateraient Place Royale pour rien au monde.

943975

Françoise, 65 ans

"Ce n'est pas tant le côté inaccessible qui me plaît, mais j'aime regarder les toilettes, les bijoux, suivre leur vie familiale. J'aime bien le côté commérage", reconnaît-elle. Une de ses filles vit à Londres, alors "forcément", pour le mariage de Kate et William, Françoise était sur place. Pour les noces de Philippe et Mathilde, elle avait loué deux chambres à l'hôtel Méridien (5 étoiles) pour offrir à une quinzaine d'amis une belle vue sur le parcours. "On a passé un bon moment, j'avais fait des repérages à l'avance!"

Sophie, 25 ans

"Le fait que ma maman avait coiffé plusieurs fois la reine Fabiola a attisé mon intérêt de petite fille. Ma mère achète un magazine "pour moi", mais ce n'est pas moi qui le lis! Idem quand on allume la télé pour Place Royale, c'est "pour Sophie", mais tout le monde regarde." Elle aime les robes, les châteaux, sans perdre complètement son sens critique, notamment concernant le montant des dotations. Que ce soit par rapport à l'"épisode Delphine" ou au "lynchage médiatique" du prince Philippe, Sophie a tendance à "défendre" la famille royale. "J'ai une sorte d'affection irrationnelle pour eux. C'est étrange d'aimer des personnes qu'on ne connaît même pas."

Nicole, 71 ans

"Ce qui fascine, c'est le rêve. On a tous une midinette en nous. Leurs conditions de vie éveillent la curiosité. C'est ça, c'est un mélange d'affection et de curiosité. J'aime regarder les robes, les chapeaux et critiquer! Pour ça, avec ses chapeaux, Fabiola est formidable! Que ce soit quand on les critique, comme avec les conneries de Laurent ou pour se réjouir, ils rassemblent le pays."

Sur le même sujet
Plus d'actualité