Elbow : « Nous sommes des mecs ordinaires qui vivons des trucs extraordinaires »

A force d'exigence et de patience, la formation anglaise a réussi à fédérer avec sa mélancolie pop.

1058870

En l’an de grâce 2014, Elbow fait partie, avec Coldplay, U2 et une poignée d'autres, des groupes de rock capables de vendre une quantité raisonnable de disques et de fédérer en live. Et tout ça sans jamais se fourvoyer dans des mélodies putassières ou des attitudes de stars qui se prendraient pour les rois du bac à sable. Sixième album de la formation anglaise, "The Take Off And Landing Of Everything" mélange des ballades ciselées parfois prévisibles à des piments world music plus inattendus. Pour un résultat aussi joli que mélancolique.

"Je ne vais pas vous faire le plan cliché du disque de la maturité" , nous explique le chanteur du groupe Guy Garvey, qui nous reçoit aux Blueprint Studios de Manchester où "The Take Off And Landing Of Everything" a été enregistré. "Mais je viens d’avoir quarante ans. C’est une période transitoire de la vie où vous pensez à la fois à votre jeunesse définitivement terminée, et à différents projets d’avenir que vous avez encore, normalement, le temps de concrétiser. Bref, l’état d’esprit de ce disque serait une sorte de spleen parfois joyeux, mais souvent préoccupé. Avec les années, je remarque que j’ai de plus en plus besoin de méditation et de réflexion. Je suis beaucoup moins dans l’action immédiate."

Voir l'interview dans le Moustique du 19 mars 2014

Sur le même sujet
Plus d'actualité