Echo & The Bunnymen – Meteorites

1281643

"Où réside encore l'espoir?", s'interroge Ian McCulloch sur la plage titulaire de ce nouvel album. La réponse se trouve en filigrane de "Meteorites". Sans le moindre enjeu commercial, Echo And The Bunnymen retrouve la foi en revenant à l'essentiel. Profondément lyriques, toujours justes et dénués de fioriture, des titres comme  Constantinople, Meteorites ouLovers On The Run renouent avec la pop épique qui caractérisait les premiers enregistrements de la formation de Liverpool. Avec pour compagne fidèle la guitare ensorcelante de Will Sergeant, la voix de McCulloch est synonyme ici de renaissance. – L.L.

Sur le même sujet
Plus d'actualité