Duran Duran / Human League: La battle

Les deux icônes des années 80 tentent un come-back. Survol des styles, comptage des points et verdict.

26193

Human League

Les antécédents
Formé à Sheffield à la fin des années 70, Human League a écoulé 20 millions d’albums. Son album blockbuster reste "Dare" (1981), numéro un des deux côtés de l'Atlantique, grâce notamment au single Don't You Want Me.A l'époque, son leader Philip Oakey livrait déjà à Moustique sa vision de la musique du futur, avec "moins de guitares et des rythmes plus en évidence". Plutôt bien vu. L'après-"Dare" sera pourtant moins évident. "Secret", dernier album, paru en 2001, a été un flop total.

L'influence
Elle est énorme. Plus visionnaires que stars, les membres de Human League ont influencé Madonna et les Pet Shop Boys dans les années 90 et restent une référence absolue de la génération 2010, de La Roux à Aeroplane en passant par Robyn. Moderne, voire avant-gardiste à l'époque, leur son est aujourd'hui vintage et donc terriblement fashion.

Le retour
Flanqué de ses acolytes Joanne Catherall et Susan Ann Sulley, Philip Oakey tente de raccrocher les wagons avec "Credo" s’ouvrant sans complexe sur une voix autotunée comme l'affectionne Kanye West. "Nous souhaitions une musique électronique dansante et des chansons, confirme, pour sa part, Philip Oakey. Mais nous voulons aussi être capables de vendre des disques aux gens qui achètent ceux des Black Eyed Peas, Rihanna ou Timbaland."

Notre verdict
"Credo" se veut un disque moderne, mais est rarement convaincant. Certes, l'album s’inscrit volontairement dans la filiation des années 80 avec un son up-to-date. Mais il lui manque de vraies chansons. Le groupe est pourtant optimiste. "A nos concerts il y a aussi des ados qui connaissent nos anciennes chansons par cœur. Nous faisons beaucoup de festivals où les gens n’ont pas forcément acheté leur ticket pour nous, mais les réactions sont toujours enthousiastes. Il y a deux ans, on a attiré autant de monde que Lady Gaga!" De quoi, en tout cas, leur redonner l’envie d’y croire. D’où le titre de leur album, en hommage à "Manifesto" de leur modèle Roxy Music.

Duran Duran

Les antécédents
Lancé à Birmingham en 1981 à la faveur de la vague néoromantique, Duran Duran incarne la pop des années 80 dans toute sa splendeur. Look coloré, clips à l'esthétique léchée et tubes asexués en font un des phénomènes majeurs de la pop culture. En une grosse décennie, Duran Duran parvient à vendre 80 millions d'albums tout en se délectant de leur vie de rock stars, rivalisant d’excès avec leurs aînés des années 70.

Leur influence
Duran Duran semble confiné au rôle d’icône absolue des années 80. Quoique… Lors de la sortie de son album "Record Collection" en 2010, Mark Ronson nous déclarait pourtant combien le groupe restait pour lui une influence majeure, une référence soulignée à travers les pastiches de "Rio", plus gros succès de Duran Duran en 1983. Ronson invite deux membres du groupe, Nick Rhodes et Simon Le Bon, sur "Record Collection" et produit leur nouvel album.

Le retour
Légèrement échaudés par les tentations R&B de son précédent album "Red Carpet Massacre", bide magistral malgré – ou à cause – de la présence de Justin Timberlake, Duran Duran tente de redorer son blason quelque peu pâlot avec "All You Need Is Now". "Mark Ronson a manifesté un incroyable enthousiasme, confie Simon Le Bon. Il voulait que nous enregistrions le successeur de "Rio"." Pour bien montrer qu'il s'adressait à une nouvelle génération, "All You Need Is Know" est sorti sur Internet en décembre dernier, soit trois mois avant le format CD.

Notre verdict
Duran Duran a fait très fort pour lancer son album. Destiné à la communauté web, son concert de présentation a été filmé par David Lynch. Beth Ditto et Kelis sont venues chanter avec Simon Le Bon. On retrouve sur "All You Need Is Now" des refrains puissants, une production moderne, à la fois pop et funky, et quelques chansons vraiment convaincantes. Mais, malgré toute la bonne volonté de Mark Ronson, il n'y a rien de comparable à leur chef-d'œuvre "Rio". Par contre, l'attente est très forte pour leurs concerts qui ne feront pas l’impasse sur les tubes des années 80.

Human League, le 7/7 aux Ardentes.
Duran Duran, le 12/6 à Forest National.

Sur le même sujet
Plus d'actualité