Dour : Spector

Maigre comme un fil (Spector), le chanteur a chipé les lunettes de Jarvis Cocker et doit sans doute n’avoir que des chansons de Pulp dans la liste “Les 25 titres les plus écoutés” de son iPod.

434354

Aux influences brit-pop parfaitement assumées, Spector ajoute un jeu de scène et des sons de guitares empruntés aux Weezer de l’époque Buddy Holly. A défaut d’être révolutionnaires, leurs compositions mâtinées de synthés putassiers sont assez efficaces.

 

On pense notamment à What You Wanted, Grey Shirt, Chevy Thunder ou encore Celestine. Spector aurait mérité de jouer devant un peu plus de monde.

Sur le même sujet
Plus d'actualité