Dour: Great Mountain Fire au Dance Hall

Depuis la sortie de leur premier  album "Canopy" en mai dernier, on les voit partout et chacune de leur prestation prend un peu plus d'ampleur que la précédente.

Dour: Great Mountain Fire au Dance Hall

Le Dance Hall était rempli pour Great Moutaine Fire (la pluie a aussi joué en leur faveur) et le groupe ne s'est pas du tout laissé impressionner par un public curieux, certes, mais quelque peu indiscipliné.

Sans jamais tomber dans la précipitation, Great Mountain Fire impose une pop singulière qui sort des sentiers battus. Mélodique, vaporeuse, aérienne, africaine parfois dans sa rythmique, la musique des anciens Nestor! fait surtout un bien fou.

Le temps d'un refrain sautillant, on pense à Vampire Weekend alors que plus loin, ce sont des accords champêtres à la guitare qui trahissent leur amour pour la country/folk américaine. Cinquante minutes rondement menées par un groupe en pleine possession de ses moyens. Déjà belle au démarrage, leur aventure est très loin d'être finie.

Sur le même sujet
Plus d'actualité