Dour Festival: Caribou – Club Circuit Marquee

C'est peu dire que l'on attendait beaucoup de la prestation du Canadien Daniel Victor Snaith, tant il nous a habitués à vivre d'excellents moments en live. 

432373

C'est donc avec un peu d'inquiétude que l'on constate dès le début de son concert qu'il y a un problème de son. Celui-ci s'arrangera heureusement par la suite, même si le volume reste bas. Seules les trente premières rangées ont donc réellement profité de la prestation de Caribou.

Difficilement descriptible, sa musique malaxe deep-house, minimal techno, pop psyché et emmène le public dans un voyage, certes rythmé, mais surtout intérieur.

Les fans auront apprécié mais la partie du public qui attendait que les intenses boucles se muent en déferlement de beats est sans doute restée sur sa faim. Il fallait bien s'en douter avec le maître de cérémonie qui privilégiera toujours l'esthétisme et l'élégance à la facilité.

Sur le même sujet
Plus d'actualité