Dour 2011 vu du bar

Jarvis le grand. Il y a plus d'un bar à Dour. Pris d'une envie pressante durant le concert de Vitalic, que nous regardions en frontstage, nous sommes partis à la recherche de toilettes que nous avons trouvées juste à côté d'un petit coin très cosy.

Dour 2011 vu du bar

 Entouré de sa cour, Jarvis Cocker de Pulp avait improvisé une terrasse à côté d'un container transformé en salon. Charmant, notre hôte a même pris la peine de tailler une petite bavette, alors que nous voulions simplement le remercier pour son concert, avant de nous inviter à se servir dans son frigo. Un grand monsieur. Et pas que par la taille.

Perles. Plus le festival avance, plus les conversations autour du bar presse prennent un contour surréaliste. Preuve avec ce jeune homme fauché qui a tenté d'amadouer les gentils barmen: "Si je te montre des lunettes qui donnent pas la vue, tu me donnes une bière?". Bien essayé, ket. Pas mal non plus cette confusion géographique: "Vous êtes des Parisiens de Lille?".

Sur le même sujet
Plus d'actualité