Documentaire: ARETHA LA REINE

Fabuleux destin que celui de la Queen of Soul. Une voix qui a traversé le temps.

41140

Elle aurait pu être une pauvre fille sans diplôme, avec comme seul plaisir le chant du dimanche dans la chorale de sa paroisse. Elle aurait pu être une jeune paumée dépassée par la vie, maman à 14 puis à 16 ans dans une Amérique blanche conservatrice. Mais déjà à l’aube des années 60, alors qu’elle était encore adolescente, la magie de la voix d’Aretha Franklin lui a fait pousser des ailes.

Des ailes qui l'ont portée de sa petite église de Detroit jusqu’au sacre mondial. Elle a 18 ans à peine lorsqu’elle est repérée par le producteur John Hammond. Une signature chez Columbia, puis une autre quelques années plus tard chez Atlantic, et les succès s’enchaînent. I say a little prayer, Respect ou Think sont autant d’airs qui ont fait d’elle une superstar. Bientôt, tout le monde en parle comme de la "Queen of Soul". Reine de la soul, Aretha Franklin l’est. Mais elle chante aussi du jazz, du blues, du R'N'B et du gospel. Ses talents d’auteur, compositeur et interprète continuent de séduire un public de plus en plus large.

A l’image de toutes les carrières de diva, la sienne connaît des hauts et des bas. Mais Aretha Franklin a toujours fini par revenir sur le devant de la scène, comme en témoigne sa prestation lors du discours d’investiture du président Obama en 2009. Près de cinquante ans après le début de sa carrière, sa voix impressionnante de puissance et de caractère ainsi que son militantisme pour les droits civiques en ont fait un personnage incontournable et un modèle pour de nombreux artistes. Elue "Queen of Pop" des années 60 par le public d’Arte, la chanteuse revient, ce soir, sur nos écrans dans un portrait glorieux qu’a concocté la chaîne franco-allemande. Il est long, très long, le chemin qu’a parcouru la fille-mère sans diplôme…

Documentaire Queens of Pop: Aretha Franklin Arte 18h30

Sur le même sujet
Plus d'actualité