The Do: Changement de gamme (écoute intégrale)

Sur l'énigmatique pochette de "Both Ways Open Jaws", Olivia Merilahti et Dan Levy ont choisi de dissimuler leur visage. Elle, en se servant de sa chevelure comme bouclier. Lui, derrière un masque ré.

22040

"Une manière d'entretenir le mystère", précise Olivia, pôle nord du duo franco/finlandaisThe Do révélé en 2008 avec son premier album "A Mouthful" et le single On My Shoulders. "Nous aimons brouiller les pistes. Mes textes ne s'inscrivent pas dans la réalité, ils sont plutôt construits comme des contes où priment le mystère et l'intemporalité. Notre musique tend à la même démarche: pas de contour précis, pas de formule préétablie qui pourrait freiner notre imagination. D'ailleurs, nous ne sommes jamais aussi fiers que lorsque des journalistes nous demandent avec quels instruments nous avons reproduit tel ou tel son."

Des instruments, il y en a effectivement beaucoup sur "Both Ways Open Jaws". Au cours de la tournée mondiale de deux ans qui a suivi "A Mouthful",The Do a pris la bonne habitude d'acheter un souvenir musical dans chacun des pays visités. Sans compter les commandes impulsives sur eBay, les objets dénichés dans les brocantes et les cadeaux des petits amis. "Nous avons emmagasiné des tonnes d'instruments dans notre studio de la banlieue parisienne et nous les avons tous utilisés au moins une fois sur le disque", explique Dan. "Je viens du jazz et de la musique contemporaine. Nous travaillons beaucoup sur la notion de perdition lorsque nous composons." Rangé un peu trop vite dans la catégorie néo-folk aux côtés de Cocoon, Aaron ou encore Moriarty,The Do fait voler ici toutes les étiquettes. Dans ses chansons, Olivia évoque des danses gitanes, des combats de pitbulls et des éléments naturels qui se déchaînent comme les passions humaines. A ces bourrasques, Dan répond en enrichissant ses mélodies minimalistes de clavecin électrique (Dust It Off), de bruits d'enfants (sur le magnifique Too Insistent), de zestes d'électro (la plage titulaire) ou de nappées de cordes délicates (Smash Them All). Au final, siThe Do ne réédite pas l'exploit du single On My Shoulders, il se réinvente sur un disque passionnant. Et c'est nous qui gagnons au change.

Le 7/4 au Botanique (complet).

<object height= »250″ width= »300″><param name= »movie » value= »http://www.deezer.com/embed/player?pid=58597765&ap=0&ln=fr&sl=1″ /><embed allowfullscreen= »true » allowscriptaccess= »always » height= »250″ src= »http://www.deezer.com/embed/player?pid=58597765&ap=0&ln=fr&sl=1″ type= »application/x-shockwave-flash » width= »300″></embed></object></p>

Découvrez la playlist The Do – Both Ways open Jaws avec The Do

En concert à la Maroquinerie

<object classid= »clsid:D27CDB6E-AE6D-11cf-96B8-444553540000″ codebase= »http://download.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=10,0,0,0″ height= »241″ id= »playerArteLiveWeb » width= »425″><param name= »allowFullScreen » value= »true » /><embed allowfullscreen= »true » allowscriptaccess= »always » height= »241″ name= »playerArteLiveWeb » pluginspage= »http://www.macromedia.com/go/getflashplayer » quality= »best » src= »http://download.liveweb.arte.tv/o21/liveweb/flash/player.swf?eventId=2085&admin=false&mode=prod&priority=one&embed=true » type= »application/x-shockwave-flash » width= »425″></embed></object></p>

Sur le même sujet
Plus d'actualité