Django Unchained

L'attente était grande et nous n'avons pas été déçus. Tarantino a réussi une fois de plus à nous embarquer dans son monde, à nous tenir en haleine, à nous faire aimer ses personnages, à nous faire peur, à nous brutaliser, à nous faire rire aussi.

750441

Tout ça à la fois, ça tient du génie. Deux ans avant la guerre civile américaine, le grand Sud… Django (Jamie Foxx) est un esclave comme tant d’autres. Un homme à vendre. Un beau jour, sa route va croiser celle du Dr King Schultz (Christoph Waltz), un chasseur de primes redoutable à la poursuite des frères Brittle.

Schultz le sait: seul Django peut l’emmener jusqu’à eux. En chemin, Schultz réalisera que Django a un agenda caché: retrouver sa bien-aimée, détenue dans la plantation de Candyland.

Ça tombe assez bien, Schultz a un œuf à peler avec le propriétaire de cette plantation, un certain Calvin Candie (Leonardo DiCaprio).

Casting irréprochable, dézinguages en bonne et due forme, scènes cocasses (la discussion sur la qualité des capuches du Ku Klux Klan est une merveille du genre), Tarantino a tendance à se singer, c’est vrai.

Mais son cinéma reste totalement jouissif. Ce Django est à ce titre une réussite complète. Foncez le voir!

Django Unchained
Réalisé par Quentin Tarantino. Avec Jamie Foxx, Kerry Washington, Christoph Waltz, Samuel L. Jackson, Leonardo DiCaprio – 164′.

Sur le même sujet
Plus d'actualité