Die Hard: Belle journée pour mourir

Après le retour en grand fusil à pompe de Schwarzie (Le dernier rempart) et avant celui de Sylvester Stallone dans deux semaines (Du plomb dans la tête), c’est donc un autre gros bras du siècle dernier qui signe son comeback: Bruce Willis!

784957

Et si la sortie de ce cinquième épisode de la saga est entourée d’une parano indigne de l’esprit fonceur de son personnage John McLane (Personne n’a pu voir le film en avance pour vous en parler en toute connaissance de cause), une avalanche de résumés et quelques bandes annonces nous font dire que rien n’a changé sur le fond ni sur les formes d’une histoire-prétexte à un déluge d’action et d’explosions en tous genres.

Champion du mauvais endroit au mauvais moment, McLane débarque donc à Moscou pour aider son fils. En ignorant que sa descendance est un espion à la solde de la CIA. Le duo devra déjouer une menace de guerre et empêcher le vol d’armes nucléaires. La routine, quoi.

Die Hard: Belle journée pour mourir
Pas vu. Réalisé par John Moore. Avec Bruce Willis, Jai Courtney, Sebastian Koch – 96’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité